Logo conseil departemental de la Somme
Icône de loupe pour la recherche

La Somme accueillera la flamme olympique !

J'aime

Le Département est fier de présenter, en lien avec le Comité départemental olympique et sportif et les communes concernées, les grandes étapes qui jalonneront le parcours du Relais de la Flamme olympique dans la Somme, le 4 juillet 2024. Jérémy Stravius, triple médaillé olympique samarien, est le Grand Parrain du passage de la Flamme Olympique dans la Somme.

Découvrez ici les porteurs de la flamme olympique dans la Somme !

La Somme accueillera également le Relais de la Flamme paralympique le 26 août 2024 ! Plus d’infos ici.

La Flamme sera allumée à Olympie le 16 avril 2024 selon la tradition antique. Après un relais de 12 jours en Grèce et une traversée de la Méditerranée à bord du célèbre trois-mâts, le Belem, la Flamme arrivera officiellement en France le 8 mai 2024 et annoncera le retour des Jeux après 100 ans d’attente. L’arrivée de la Flamme Olympique en France marquera le début d’une fête continue à travers la France pendant plus de deux mois qui ouvrira la voie vers les Jeux.

Le parcours du Relais de la Flamme Olympique sera une véritable épopée à travers plus de 400 villes en France pendant plus de deux mois. La Flamme Olympique arrivera officiellement dans la Somme le 4 juillet 2024, 47e étape de son périple de 68 jours à travers la France.

Défini par Paris 2024 en collaboration avec le Département, le Relais de la Flamme dans la Somme mettra en lumière la beauté, l’histoire et la diversité de notre territoire.

Cet événement sera l’occasion d’offrir aux Samariens un moment unique, de mobiliser et d’engager le plus grand nombre (habitants, sportifs, clubs, associations…) à vivre, célébrer et partager la ferveur des Jeux.

Dans la Somme, le passage de la Flamme constituera une véritable fête et un élan collectif pour les habitants avec la traversée de lieux et de sites emblématiques. Il sera le point d’orgue de la dynamique impulsée par le Département visant à promouvoir la pratique sportive pour tous et à valoriser les sports qui font la fierté de la Somme, qu’ils soient de nature ou traditionnels.

Porté par le Département de la Somme, en étroite collaboration avec Paris 2024, le parcours du Relais de La Flamme Olympique sera une véritable épopée à travers plusieurs communes de la Somme. La Flamme Olympique passera par Abbeville, Albert, Doullens, Villers-Bretonneux et son Mémorial national australien, La Chaussée-Tirancourt (Parc naturel et archéologique de Samara, haut-lieu de la Préhistoire en France) et Saint-Valery-sur-Somme. La Ville d’Amiens accueillera la clôture du Relais dans le département.

Le parcours du Relais de la Flamme Olympique dans la Somme a été dévoilé le 3 juillet 2023 en présence de :

  • Jérémy Stravius, triple médaillé olympique, grand parrain du Relais de la Flamme Olympique dans la Somme
  • Pour le Conseil départemental de la Somme : Stéphane Haussoulier, président, et Margaux Delétré, vice-présidente en charge du sport et de la culture
  • Pour le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de la Somme : Marcel Glavieux, président
  • Pour la commune d’Abbeville : Pascal Demarthe, maire
  • Pour la commune d’Albert : Claude Cliquet, maire
  • Pour la communauté d’agglomération Amiens Métropole : Guillaume Duflot, vice-président en charge du sport
  • Pour la commune de Doullens : Christelle Hiver, maire
  • Pour la commune de La Chaussée-Tirancourt : Philippe François, maire
  • Pour la commune de Villers-Bretonneux : Didier Dinouard, maire, et Rebecca Doyle, responsable du mémorial national australien
  • Pour la commune de Saint-Valery-sur-Somme : Daniel Chareyron, maire
Tous les acteurs du Relais de la Flamme Olympique dans la Somme et représentants des villes et sites traversés étaient réunis le 3 juillet 2023 à la Maison des sports à Amiens. © Pauline Balesdent – Cd80

L’ordre des villes traversées et les précisions sur les tracés interviendront au printemps 2024. Des célébrations seront organisées tout au long de la journée et à l’issue du Relais dans les villes traversées par la Flamme afin que tous les Samariens puissent célébrer les Jeux Olympiques et Paralympiques sur notre territoire.

Jérémy Stravius, grand parrain de la Flamme Olympique dans la Somme

Triplé médaillé olympique (or et argent à Londres 2012, argent à Rio 2016), Jérémy Stravius sera le grand parrain de la Flamme Olympique dans la Somme.

Les porteurs de la flamme olympique dans la Somme

La Flamme Olympique brillera dans la Somme le jeudi 4 juillet 2024. Le Conseil départemental, financeur de l’événement, a dévoilé les noms de 6 éclaireurs du Relais de la Flamme dans la Somme : Jérémy Stravius, Ambroise Senlis, Floriane Bormans, Christine Trepte, Marcel Glavieux et Gilles Prilaux. Sélectionnés sur proposition du Département, ils auront l’honneur de porter ce symbole de paix et d’unité entre les peuples qui annonce l’arrivée des Jeux Olympiques en France.

Découvrez ici les éclaireurs du Relais de la Flamme dans la Somme !

Les porteurs de la flamme sélectionnés sont des Samariens qui, selon les critères d’éligibilité définis par Paris 2024, œuvrent au quotidien à faire rayonner le sport et sa pratique dans la Somme (bénévoles, coachs, arbitres, sportifs, etc.) Ils font partie de ces personnes qui incarnent l’excellence à la française, sous toutes ses facettes. Ils s’engagent pour une société plus solidaire, plus inclusive et plus durable.

LES VILLES ET LIEUX DU RELAIS DE LA FLAMME
DANS LA SOMME

Abbeville, porte d’entrée sur la Baie de Somme

En proximité de la Baie de Somme et deuxième ville du département, Abbeville présente un patrimoine historique remarquable ainsi qu’un réseau associatif, sportif et culturel dynamique.

Elle a construit sa prospérité grâce à l’industrie du drap et constitue aujourd’hui l’un des deux grands centres urbains de la Somme. Abbeville, labellisée Terre de Jeux grâce à sa piscine olympique et paralympique, l’Aqu’Abb, accueillera les Équipes de France masculines et féminines de waterpolo en perspectives des Jeux de Paris 2024.

De nombreuses équipes nationales et internationales de disciplines aquatiques se donnent régulièrement rendez-vous lors de compétitions organisées dans ce qui constitue l’un des principaux sites sportifs du littoral picard. 

La ville présente également de nombreuses autres infrastructures sportives, traditionnelles (athlétisme, aviron) comme modernes (skate-park).

Abbeville, centre de préparation aux Jeux

Après avoir été désignée base arrière pour les Jeux de Paris 2024 des équipes de France masculine et féminine de waterpolo, la ville d’Abbeville a accueilli plus de 450 nageurs de 50 clubs pour les Championnats des Hauts-de-France en décembre 2022, ainsi que le Trophée Garsau-Milliat plus tôt dans l’année.

La ville accueille régulièrement des compétitions d’envergure régionale ou nationale ainsi que des disciplines plus modernes, à l’image de son skate-park réputé dans toute la France, ou liées à son environnement naturel, tel que l’aviron.

Albert, témoignage de l’histoire contemporaine de la Somme

À l’est du département, la ville d’Albert est un témoignage des grandes mutations vécues par le Département de la Somme au début du XXe siècle.

En grande partie détruite par les bombardements de la Grande Guerre, la ville a retrouvé son charme dans l’entre-deux-guerres avec l’aide de la cité de Birmingham. Cette proximité historique avec nos voisins britanniques est encore très forte, comme en témoignent le musée Somme-1916 et le mémorial franco-britannique de Thiepval, des sites emblématiques du Circuit du Souvenir.

Albert est également au cœur de l’histoire de l’aviation : Henry Pottez, pionnier de l’industrie aéronautique, y installa son usine dès 1919, laquelle devint la plus grande industrie du monde dans ce domaine quelques années plus tard et produisit parmi les modèles d’aviation les plus puissants du monde.

La ville est également un terrain de jeu historique du ballon au poing, discipline dérivée de la longue paume et ancrée dans la culture picarde, inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de notre pays.

Entre voltigeurs, ballon au poing et récits autour des sports de la Grande Guerre, la ville est au cœur de pratiques sportives traditionnelles et contemporaines.

Amiens, ville-étape du Relais de la Flamme

Dans la Somme, Amiens a été désignée comme ville-étape du Relais de la Flamme.

Amiens demeure célèbre pour sa cathédrale, fleuron de l’architecture gothique datant du XIIIe siècle et classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit du plus vaste édifice gothique jamais construit, pouvant contenir jusqu’à deux fois Notre-Dame de Paris !

Ville vivante et jeune en raison de ses nombreux étudiants, Amiens a également construit sa réputation grâce à son quartier médiéval de Saint-Leu, ses Hortillonnages comme écrin de nature en plein cœur de la ville, mais aussi grâce à Jules Verne, l’un des plus célèbre de l’histoire de la ville où il y écrit ses Voyages extraordinaires.

Amiens est une ville de sport, incarnée par son club de football professionnel, l’Amiens SC, ou encore de hockey-sur-glace avec l’Amiens hockey élite.

Après avoir été labellisée Terre de Jeux, Amiens Métropole a également validé l’inscription de 9 sites au catalogue des Centres de Préparation aux Jeux, couronnant le travail engagé pour disposer d’équipements sportifs de qualité pour le grand public et le sport professionnel tout en préparant, en lien avec le Conseil départemental de la Somme, l’accueil de délégations sportives internationales et de supporters venus du monde entier.

Amiens se prend aux Jeux 2024

Le dojo accueille le pôle excellence de la ligue de judo des Hauts-de-France.

Le stade de la Licorne a été entièrement rénové en 2018. Après avoir évolué en ligue 2 durant de longues années, l’équipe de l’ASC est montée en ligue 1 pour la première fois en 2017. Cet équipement offre des conditions de jeu, d’entraînement et d’accueil aux normes de la Ligue 1. 

Le Stade Urbain-Wallet a été entièrement rénové en 2018 et offre maintenant une piste homologuée (8 couloirs).

Le Coliseum comprend deux patinoires, plusieurs piscines, une salle omnisport (gymnase) et une salle de musculation (haltérophilie). Le bassin olympique a accueilli de nombreux meetings et compétitions officielles avec la participation des meilleurs nageurs étrangers.

Doullens et la citadelle

A deux pas du Pas de Calais, Doullens abrite la Citadelle. Construite aux XVIe et XVIIe siècles, elle fut utilisée comme forteresse puis comme prison. Aujourd’hui c’est un lieu en transition dans lequel sont organisés différents évènements culturels et activités de plein air.

Ce site d’intérêt départemental pourra être le lieu de démonstrations olympiques et de sports traditionnels picards en lien avec l’histoire du territoire et de la France.

Doullens, entre modernité et traditions

Au centre d’un triangle Amiens-Abbeville-Arras, Doullens développe des équipements sportifs modernes (centre aquatique Eldorado, terrain synthétique…) tout en restant un bastion des disciplines sportives régionales et de la culture traditionnelle picarde, comme en témoigne la naissance en 1935 de Florimond Long Minton, géant en osier de 6 mètres.

Un bastion du sport dans la Somme

Forte d’une trentaine d’associations sportives, avec notamment un club de football qui fut longtemps une place-forte régionale, et un club de tir sportif aux résultats probants, Doullens fait la part belle aux disciplines traditionnelles, hébergeant notamment le siège de la Fédération française de Javelot tir sur cible, discipline très locale. La ville accueille également le centre départemental de formation de la Société nationale des sauveteurs en mer.

La Chaussée-Tirancourt et le parc de Samara

Au cœur du département, la commune de la Chaussée-Tirancourt abrite un site historique emblématique, le Parc de Samara, accueillant chaque année des dizaines de milliers de visiteurs.

Symbole de la Somme comme terre d’archéologie, discipline née dans le département au XIXe siècle grâce à Jacques Boucher de Perthes, le père de la Préhistoire, ce site d’intérêt départemental fait l’objet de nombreuses manifestations à destination du grand public, notamment autour des sports antiques et de la sensibilisation des plus jeunes aux disciplines sportives. Dans cet espace naturel, le Relais de la Flamme permettra de retracer 600 000 ans d’histoire des civilisations et du sport.

Le Département propose de réunir les collégiens samariens autour d’une étape du Relais de la Flamme dans un cadre historique et naturel d’exception, pour une initiation aux sports antiques, traditionnels et modernes en lien avec le monde associatif, telles que l’association ACTA Scolaires ou le CDOS80.

Saint-Valery-sur-Somme et la Baie de Somme

Bâtie sur un promontoire dominant la Baie de Somme, Saint-Valery-sur-Somme fut la ville qui vit partir Guillaume de Normandie, futur « Conquérant », vers l’Angleterre au XIe siècle.

Commune incontournable du littoral picard et du Nord de la France, Saint-Valery-sur-Somme offre un panorama direct sur la Baie de Somme, site d’exception classé Grand site de France et membre du Club des plus belles baies du monde aux côtés de la Baie de Francisco et la Baie d’Ha Long.

Point de jonction entre la mer et le fleuve Somme, Saint-Valery constitue également un cadre idyllique pour les amateurs de pirogue et autres sports nautiques et aquatiques, ainsi que pour les cyclistes avec l’arrivée de la Vélouroute Vallée de Somme.

Saint-Valery-sur-Somme, cité médiévale à l’entrée de la Baie de Somme

Saint-Valery-sur-Somme est l’un des trois ports de la Baie de Somme. La ville a conservé son passé médiéval à travers sa «ville haute», ses portes fortifiées et ses remparts. Elle fait le bonheur des promeneurs avec son quartier des pêcheurs.

La ville offre une vue d’exception sur l’une des plus belles baies du monde, ses paysages d’aquarelle ayant inspiré un grand nombre d’artistes – Edgar Degas, Jules Verne, Jean-Baptiste Corot pour ne citer qu’eux .

Les richesses historiques et naturelles de la ville et de la Baie de Somme offriront un cadre unique pour la déambulation de la Flamme Olympique en 2024.

Villers-Bretonneux et le mémorial national australien

La plus australienne des villes de la Somme accueille l’un des lieux de mémoire les plus imposants de la Première Guerre mondiale, le Sir John Monash Center, en hommage aux volontaires venus d’Australie sur le front occidental du conflit. Ce site attire chaque année des milliers de visiteurs australiens, notamment à l’occasion de l’ANZAC Day.

Ces liens avec l’Australie ont également marqué le sport local, à l’image du club d’haltérophilie de Villers-Bretonneux, nommé Koala Club, qui a vu émerger de nombreux champions dans cette discipline.

En lien avec le Koala Club d’haltérophilie, la Flamme mettra en lumière des haltérophiles australiens.

Villers-Bretonneux, témoignage des relations franco-australiennes

Le Centre Sir John Monash, inauguré en 2018, accueille chaque année de nombreux visiteurs internationaux, notamment d’Australie. Il constitue le point d’orgue du Chemin de mémoire australien le long du Front occidental et offre un panorama d’exception sur la campagne environnante.

Ce site est un lieu de rendez-vous incontournable pour les célébrations de l’ANZAC Day, le 25 avril de chaque année, où près de 5 000 participants se réunissent en hommage aux Nations et aux corps d’armée australiens et néo-zélandais ayant combattu dans la Somme durant la Première Guerre mondiale.

Le Département mobilisé pour promouvoir le sport partout sur le territoire

Le Département, labellisé Terre de Jeux 2024, est pleinement mobilisé dans la préparation des Jeux. Il a souhaité fédérer l’ensemble des acteurs qui font le dynamisme des territoires à travers sa stratégie Somme 24.

Dans le cadre de l’élan des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le Département s’est engagé à plusieurs niveaux pour faire de notre département un territoire sportif et inclusif. La politique sportive du Département entend concilier la promotion du sport pour tous, notamment auprès de la jeunesse et des publics les plus éloignés de la pratique sportive, et le soutien au sport de haut niveau.

Le sport de haut niveau

Le Club Somme 24 soutient 21 athlètes samariens de haut niveau dans le cadre de leur préparation olympique.
Les entraîneurs de haut niveau sont également intégrés dans le Club depuis quelques mois. Pour aller plus loin dans ce soutien aux athlètes, le Département développe un programme de mécénat avec les entreprises locales.

Le déploiement du label Terre de Jeux 2024

Pour valoriser les communes labellisées, le Département a mis en place la tournée du Village des sports, accueillie dans plusieurs communes du département cette année. Cette opération sera renouvelée en 2024. Elle permet de promouvoir la pratique du sport pour tous au plus près des habitants et de valoriser les clubs locaux.

Le sport pour tous et inclusif

Le développement de la pratique sportive des personnes en situation de handicap est une priorité de I’action du Département. Animateur d’un réseau des acteurs du sport et du handicap depuis plusieurs années, le Département contribue à l’amélioration des conditions de pratique et d’accueil dans les clubs, par la création de différents dispositifs à destination des associations et des particuliers, et organise plusieurs évènements inclusifs et/ou dédiés aux personnes en situation de handicap.

Ainsi, le programme Savoir Nager (1,2,3 Nagez) impulsé par Paris 2024, dont le Département a été lauréat, a organisé cet été des sessions d’apprentissage de la natation dans 3 villes du département (Abbeville, Albert, Amiens). Ces sessions étaient ouvertes aux enfants en situation de handicap. L’action sera reconduite et renforcée en 2024.

L’attention du Département se porte également aux jeunes de la protection de l’enfance : le « Tournoi des Jeunes du Département », organisé pour la 1ère fois le 3 juin 2023, en partenariat avec l’Amiens SC Football, a réuni plus de 120 jeunes.

Le sport scolaire

Le Département anime le réseau des 21 collèges labellisés Génération 2024 et coordonne des projets pédagogiques autour de la culture sportive et de l’inclusion (accueil et initiations sportives de publics mixtes : collégiens et enfants en situation de handicap). Le Conseil départemental est aussi impliqué dans la politique nationale « savoir rouler » avec l’État. Un projet de licence multisport qui permettrait de lutter contre le décrochage sportif des 11/15 ans en complément des 2h supplémentaires de sport au collège est en cours.

Le soutien aux communes

Le Département accompagne également les communes de la Somme à travers un dispositif d’aide à la construction ou la modernisation d’équipements sportifs, lequel a déjà bénéficié à plus de 160 communes.

Le Relais de la Flamme en juillet 2024 constituera le point d’orgue de la dynamique impulsée par le Département visant à promouvoir la pratique sportive pour tous et à valoriser les sports qui font la fierté de la Somme, qu’ils soient de nature ou traditionnels.

Le parcours national de la Flamme Olympique

Plus d’infos sur le parcours du Relais de la Flamme Olympique sur le site de Paris 2024.

Vous pourriez aussi être intéressé par