En 1 clic Votre profil Nous contacter

Vos droits et prestations

Mise à jour le 19/08/2022
J'aime

La PCH

La Prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à une perte d’autonomie. Il s’agit d’une prestation individuelle basée sur votre projet de vie.

Cliquez ici pour plus d’informations.

L’AAH

L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) permet de faire face aux dépenses courantes de votre vie quotidienne et vous ouvre droit au bénéfice de l’obligation d’emploi pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées au même titre que la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Pour chaque demande d’AAH, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est chargée d’examiner l’éventualité de vous attribuer le statut de travailleur handicapé et de vous proposer une orientation professionnelle adaptée à votre situation de handicap.

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez prétendre à l’AAH si vous avez plus de 20 ans, ou plus de 16 ans si vous n’êtes plus à la charge de vos parents.

De plus, votre taux d’incapacité doit être :

  • soit supérieur à 80 % avec possibilité de percevoir une AAH différentielle au-delà de 60 ans
  • soit compris entre 50 % et 79 %. Dans ce cas, la MDPH peut éventuellement vous reconnaître une « restriction substantielle et durable à l’accès à l’emploi » et moduler la durée d’ouverture du droit de 1 à 2 an(s), le temps de mettre en œuvre le projet d’insertion professionnelle.

Enfin, vos ressources doivent être inférieures à un plafond variant selon votre situation familiale (les ressources prises en compte sont celles du demandeur et de son conjoint).
Vous pouvez cependant cumuler partiellement l’AAH avec des revenus liés à une activité professionnelle.

En pratique

Pour faire une demande d’AAH, vous devez déposer un dossier à la MDPH. Après décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, l’AAH est versée par la CAF ou la MSA. Une déclaration de ressources trimestrielle vous sera demandée si vous exercez une activité professionnelle dans le milieu ordinaire. Pour toutes les autres situations, la déclaration de ressources sera annuelle.

Pour plus d’information, renseignez-vous auprès de la MDPH.

L’AEEH

L’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est une prestation versée aux familles qui assument la charge d’un enfant handicapé. Destinée à aider les familles dans l’éducation et les soins à apporter à leur enfant handicapé, cette allocation peut se cumuler avec un complément pour compenser le surcroît de charges éducatives généré par le handicap de l’enfant.

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez percevoir l’AEEH si votre enfant est âgé de moins de 20 ans et réside en France. Son taux d’incapacité doit être supérieur ou égal à 80 %, ou compris entre 50 % et 79 % (en référence au guide barème des incapacités des personnes handicapées), s’il fréquente un établissement spécialisé ou s’il bénéficie de soins ou de rééducation compte tenu de son handicap.

Vous pouvez aussi percevoir un complément qui prend en compte le coût du handicap de votre enfant, la cessation ou la réduction d’activité professionnelle de vous-même ou votre conjoint ainsi que l’embauche d’une tierce personne rémunérée. Selon votre situation, vous devrez opter pour le complément AEEH ou la Prestation de compensation du handicap (PCH).

En pratique
Pour plus de précisions et pour faire une demande d’AEEH, vous devez déposer un dossier à la MDPH. Après décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, ces prestations vous seront versées par la Caisse d’allocations familiales ou par la Mutualité sociale agricole.
Pour plus d’information, renseignez-vous auprès de la MDPH.

La CMI

Depuis juillet 2017, la carte mobilité inclusion (CMI) remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement.

La CMI est délivrée par le Président du Conseil départemental suite à l’appréciation de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Les demandes de CMI doivent être faites à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) via le formulaire Cerfa n°15692-01.

Procédure simplifiée : Carte mobilité inclusion (mention : invalidité – stationnement)

Ce formulaire est destiné uniquement aux personnes de plus de 60 ans bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) classées en GIR1 et 2 (décret n°2016-210 du 26 février 2016).

L’aide sociale

Les prestations d’aide sociale permettent aux personnes dépendantes de rester plus longtemps à leur domicile ou, quand ce n’est plus possible, de participer à leurs frais d’hébergement en structure d’accueil.

Qui peut en bénéficier ?

  • toute personne âgée de plus de 65 ans, ou 60 ans si elle est inapte au travail
  • toute personne en situation de handicap qui justifie d’un taux d’incapacité au moins égal à 80 %.

Quels sont les types d’aide ?

–    L’aide ménagère
Elle permet de prendre en charge les frais d’entretien du logement. Elle concerne les personnes dont les ressources sont inférieures au plafond national de l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou à l’Allocation aux Adultes Handicapées.
Elle n’est pas cumulable avec l’Allocation personnalisée d’autonomie, ni avec avec l’aide similaire servie par les caisses de retraite.

–    L’aide sociale à l’hébergement
Elle s’adresse aux personnes âgées et handicapées qui ne peuvent plus rester à leur domicile en raison de leur état de santé ou de leur isolement. L’aide sociale est attribuée lorsque les ressources du demandeur ne sont pas suffisantes pour couvrir le coût de l’hébergement dans une structure d’accueil.  L’établissement doit pour cela être habilité à l’aide sociale par le Conseil départemental.
L’aide sociale à l’hébergement intervient en complément des ressources personnelles du demandeur et de la contribution des obligés alimentaires.  
Cette prestation est cumulable avec l’Allocation Personnalisée d’Autonomie en établissement.

L’aide sociale pour quels établissements ?

Comment faire la demande ?

Le dossier de demande peut être retiré :
–    Dans les centres communaux ou inter-communaux d’action sociale
–    À la mairie de la commune de résidence du demandeur.

Documents utiles

Contact
Service « Aide sociale » du Pôle Allocations et Prestations du Conseil départemental de la Somme
Site départemental Simone Veil
49 boulevard de Châteaudun
80026 AMIENS
Tél. : 03 22 97 22 56



Logo conseil departemental de la Somme
Accueil du Département
43 rue de la république CS 32615
80026 Amiens cedex 1

Tél : 03 22 71 80 80
  • Picto Twitter
  • Picto Facebook
  • Picto Yourube
S'abonner à la newsletter
Logo conseil departemental de la Somme
Besoin d’informations,
de renseignements ?

Icône ACCEO