En 1 clic Votre profil Nous contacter

Une BD pour se plonger dans l'histoire du département

J'aime

Le Département de la Somme et Somme Patrimoine éditent une série de bandes dessinées qui valorisent les lieux historiques emblématiques du territoire, grâce à Hagard, jeune garçon passionné d’histoire à l’imagination débordante. Tous les élèves de 6ème reçoivent cette année le 3ème tome de la BD intitulé Les secrets de l’Oppidum, qui clôt cette 1ère trilogie. Hagard nous entraîne cette fois-ci dans le parc de Samara pour nous faire découvrir le Néolithique, l’âge du Bronze et l’époque gauloise, en lien avec le programme scolaire.

A la rencontre des 1ères communautés sédentaires du Néolithique 

Hagard est un jeune samarien passionné d’histoire. Il semble doté d’un étrange pouvoir qui, bien malgré lui, le propulse dans l’histoire des lieux qu’il visite. Il devient dès lors, un visiteur impromptu du passé avec tout ce que cela comporte de malentendus et de quiproquos. Il est aussi, pour le lecteur, un médiateur qui révèle l’histoire de la Somme.

Après nous avoir emmené sur les traces de gaulois à Ribemont-sur-Ancre avec le tome 1, Le mystère des coupeurs de têtes, le jeune héros samarien nous a propulsé dans le temps long chez les chasseurs de mammouth à Abbeville, Caours et à Renancourt (tome 2, Panique au Paléolithique).

Aujourd’hui, avec le tome 3 Les Secrets de l’Oppidum, Hagard nous entraîne dans les couloirs du temps, dans le parc de Samara, à la rencontre des premières communautés sédentaires du Néolithique, puis de l’âge du Bronze. Son épopée s’achève sur l’oppidum de la Chaussée-Tirancourt où Jules César posera ses légions durant l’hiver 54 avant notre ère.

Un outil pédagogique, ludique et divertissant

Gilles Prilaux, archéologue à Somme Patrimoine, Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) du Département, est le créateur du personnage principal et la caution scientifique du projet. Comme pour les 2 précédentes BD, il a coordonné la réalisation de cette nouvelle édition entre le scénariste Mathieu Lavallée (professeur d’histoire au collège Arthur Rimbaud à Amiens), le dessinateur Greg Blondin (illustrateur amiénois).

La synergie de ces compétences répond à des exigences précises : délivrer des connaissances scientifiques claires et les rendre accessibles, faire de la BD un outil pédagogique efficace grâce à un contenu ciblé et surtout par un travail artistique dynamique et attractif.

Offerte à tous les élèves de 6e à la rentrée, cette bande dessinée qui mêle humour et informations d’ordre historique est également un support pédagogique en classe. Les enseignants l’utilisent en amorce d’une leçon ou pour réviser les connaissances apprises.

Entre chacun des sauts dans le temps, des pages d’explications pédagogiques permettent de souligner les points de compréhension importants. 

Le projet est financé par le Conseil départemental et bénéficie de l’expertise éditoriale des Éditions de la Gouttière, éditeur de BD jeunesse d’Amiens, ainsi que de l’association On a marché sur le Bulle. Cette dernière bénéficie du soutien financier du Département.

La bande dessinée support à la visite des structures culturelles de la Somme

Hagard et ses camarades sont confrontés à de belles aventures historiques qui mettent en valeur des acteurs contemporains de la culture et de l’histoire. Le Musée de Picardie à Amiens conserve et expose une bonne partie des objets que Hagard va croiser dans ses voyages à différentes époques. Le musée Boucher de Perthes porte le nom d’un personnage incontournable du second tome des péripéties d’Hagard. Le centre d’étude et de conservation de Ribemont-sur-Ancre permet à Hagard de découvrir les dessous de l’archéologie dans le département de la Somme.

Ces structures culturelles se sont associées pour créer un parcours pédagogique « Dans les pas d’Hagard » utilisant la bande dessinée comme support de médiation. Les enseignants peuvent dès maintenant réserver ce parcours en contactant Somme Patrimoine. Les collèges bénéficieront, pour ces sorties culturelles, du soutien du dispositif PAC80 mis en place et coordonné par le Conseil départemental de la Somme.

Lancement du tome 3 à Samara, du 26 au 30 septembre 2022    

À l’occasion de la sortie du tome 3, une semaine évènement est organisée du 26 au 30 septembre 2022, dans le parc naturel et archéologique de Samara. Les élèves de 6ème sont invités à participer à des ateliers pédagogiques animés par des médiateurs culturels de Somme Patrimoine, en partenariat avec le Jardin Archéologique de Saint-Acheul, le Musée de Picardie et l’Inrap. Les enseignants découvriront à cette occasion les mallettes pédagogiques créées par Somme Patrimoine, dont ils pourront disposer dans leurs établissements pour une exploitation en classe.

Ces visites et ateliers sont proposés gratuitement aux collèges et le transport des élèves sera pris en charge par le dispositif PAC80 du Conseil départemental de la Somme. 

Les auteurs seront en séance de dédicaces pour clôturer la semaine de lancement du tome 3 au parc naturel et archéologique de Samara le vendredi 30 septembre à partir de 16h30.

Hagard diffusé au national

À partir de septembre 2022, les éditions de La Gouttière donneront une dimension nationale aux épopées du héros samarien en diffusant la bande dessinée dans un réseau de distribution nationale. Hagard jouera donc un rôle essentiel pour le rayonnement du patrimoine samarien.

>> Septembre 2022 : Sortie nationale du tome 1, Le mystère des coupeurs de têtes

>> Mars 2023 : Sortie nationale du tome 2, Panique au Paléolithique. Celui-ci est sélectionné pour l’édition 2022 du Prix de la BD d’archéologie organisé dans le cadre des Rencontres d’Archéologie de la Narbonnaise (RAN). Ce prix sera attribué lors du salon du livre et de la BD d’archéologie qui se tiendra les 5 et 6 novembre prochain à Narbonne.

>> Septembre 2023 : Sortie nationale du tome 3, Les secrets de l’Oppidum.

Et après le tome 3…

Ce troisième tome clôt une première trilogie écrite par Mathieu Lavallée, illustrée par Greg Blondin et encadré sur le plan scientifique par Gilles Prilaux. Plus qu’une bande dessinée, ce projet, financé par le Conseil départemental de la Somme et coordonné par Somme Patrimoine, s’inscrit dans une véritable dynamique pédagogique pour le public scolaire mais est aussi un formidable levier de valorisation du patrimoine samarien.

Une trilogie s’achève, une seconde vient de germer avec la parution à partir de 2023, des tomes 4, 5 et 6 qui seront consacrés au patrimoine samarien du XXème. Le jeune aventurier s’enfoncera dans les entrailles de la citadelle de Doullens et sur les champs de bataille de la Grande Guerre à la rencontre des poilus de toutes les nationalités. 

Où se procurer la BD ?

Chaque année, depuis 2020, plus de 8 000 exemplaires sont distribués aux élèves qui entrent en 6ème dans les collèges du département de la Somme.

3 000 exemplaires sont distribués sur les points de vente de Somme Patrimoine (boutique du parc de Samara, ou auprès du centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre) et dans le réseau de distribution des éditions de La Gouttière. La bande dessinée sera également disponible en prêt dans les bibliothèques du réseau départemental.

Les auteurs

Idée originale et crédit scientifique : Gilles Prilaux
Archéologue de Somme Patrimoine et directeur du centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre

Au dessin : Greg Blondin
Illustrateur amiénois

Au scénario : Mathieu Lavallée
Professeur agrégé d’histoire et de géographie en collège.
Professeur relais de Somme Patrimoine, il est également le garant de la dimension éducative et pédagogique de la BD.

La Somme, berceau de la Préhistoire

La discipline archéologique est née ici, dans la Somme, avec Jacques Boucher de Perthes, alors Président de la société d’émulation d’Abbeville.

L’un des plus anciens sites préhistoriques du nord de l’Europe se trouve à Moulin Quignon à Abbeville et a révélé des outils datant d’il y a 670 000 ans.

Le site de Saint-Acheul à Amiens a, quant à lui, donné son nom à une période entière de la Préhistoire !

On trouve également à Caours un site exceptionnel datant de 123 000 ans, prouvant la présence de l’homme de Néandertal dans le nord-ouest de l’Europe durant la dernière phase interglaciaire.

Autre site remarquable : Renancourt et ses nombreuses Vénus fabriquées par l’Homo sapiens. L’une d’entre elles est exposée au Musée de Picardie à Amiens.

Vous pourriez aussi être intéressé par


Logo conseil departemental de la Somme
Accueil du Département
43 rue de la république CS 32615
80026 Amiens cedex 1

Tél : 03 22 71 80 80
  • Picto Twitter
  • Picto Facebook
  • Picto Yourube
S'abonner à la newsletter
Logo conseil departemental de la Somme
Besoin d’informations,
de renseignements ?

Icône ACCEO