En 1 clic Votre profil Nous contacter

services

Coup de pouce Social

Mise à jour le 06/09/2022
J'aime

Coup de pouce Social

Mise à jour le 06/09/2022
J'aime

Une aide pour quoi ?

Ces aides peuvent couvrir le besoin urgent, voire un besoin vital, pour faire face à une situation qui échappe à tout dispositif existant.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les personnes en difficultés (qui échappent à tous dispositifs existants) s’engageant dans une dynamique sociale et/ou professionnelle.
  • Les personnes dont le quotient social du foyer est inférieur au seuil de pauvreté.                                                        

Comment faire la demande ?

Le demandeur se rend dans l’une des Maisons départementales des solidarités et de l’insertion (MDSI). La demande d’aide est remplie par les services du Conseil départemental et doit être signée par le demandeur et le référent ; elle est complétée par tout document justifiant cette demande. La demande d’attribution est ensuite examinée par les services du Conseil départemental.

L’aide est attribuée directement au fournisseur ou au tiers, ou exceptionnellement à l’allocataire.
Lorsque la situation l’impose, une procédure d’urgence peut être déclenchée.

Pour toutes vos questions, un lieu d’accueil : les Maisons départementales des solidarités et de l’insertion

Dans la Somme, près de 700 professionnels du Conseil départemental sont à votre écoute sur l’ensemble du territoire pour vous accompagner dans les domaines de la santé, de l’action sociale et éducative, de l’aide aux personnes âgées et handicapées et de l’insertion et du retour à l’emploi.

Plus d'infos

Coup de pouce Insertion

Mise à jour le 06/09/2022
J'aime

Coup de pouce Insertion

Mise à jour le 06/09/2022
J'aime

Une aide pour quoi ?

L’aide est destinée à soutenir la réalisation d’une action d’insertion formalisée auprès d’un référent (emploi, formation, stage) qui peut intervenir sous différentes formes :

  • Frais de restauration, matériel, vêture
  • Mobilité : participation aux frais de transport en commun, déplacements
  • Frais de réparations ou mise aux normes d’un véhicule
  • Frais de contrôle technique
  • Frais de garde d’enfants (garde, cantine)
  • Prime pour les sortants de formation qualifiante pour les métiers sous tensions

L’éligibilité à cette aide est conditionnée au fait que le projet professionnel doit être formalisée auprès d’un référent social ou professionnel.

Qui peut en bénéficier ?

  • prioritairement les bénéficiaires du RSA
  • les personnes de plus de 25 ans percevant des minima sociaux
  • les personnes de plus de 25 ans disposant de revenus inférieurs ou égaux à ceux des minima sociaux
  • les personnes en difficultés (qui échappent à tous dispositifs existants) s’engageant dans une dynamique sociale et/ou professionnelle
  • les personnes dont le quotient social du foyer est inférieur au seuil de pauvreté.                                                          

Comment faire la demande ?

Le demandeur se rend dans l’une des Maisons départementales des solidarités et de l’insertion (MDSI). La demande d’aide est remplie par les services du Conseil départemental et doit être signée par le demandeur et le référent ; elle est complétée par tout document justifiant cette demande. La demande d’attribution est ensuite examinée par les services du Conseil départemental.

L’aide est attribuée directement au fournisseur ou au tiers, ou exceptionnellement à l’allocataire.
Lorsque la situation l’impose, une procédure d’urgence peut être déclenchée.

Pour toutes vos questions, un lieu d’accueil : les Maisons départementales des solidarités et de l’insertion

Dans la Somme, près de 700 professionnels du Conseil départemental sont à votre écoute sur l’ensemble du territoire pour vous accompagner dans les domaines de la santé, de l’action sociale et éducative, de l’aide aux personnes âgées et handicapées et de l’insertion et du retour à l’emploi.

Plus d'infos

Aide à l’aménagement d’itinéraires cyclables

Mise à jour le 01/08/2022
J'aime

Aide à l’aménagement d’itinéraires cyclables sous maîtrise d’ouvrage communale ou intercommunale

Mise à jour le 01/08/2022
J'aime

Ce dispositif permet d’accompagner financièrement les communes et les EPCI dans leurs projets d’aménagements cyclables inscrits au schéma cyclable départemental.

Le projet peut concerner :

  • soit un itinéraire repéré dans la carte du schéma cyclable comme réseau d’intérêt local ;
  • soit une liaison du quotidien (cf. potentiel utilitaire mentionné au schéma cyclable) ;
  • soit une continuité en agglomération d’un axe structurant ou d’intérêt local.
  • soit un itinéraire repéré dans la carte du schéma cyclable comme réseau structurant porté au niveau local ;

Les dépenses éligibles sont :

– Les études préalables et études de maîtrise d’œuvre, levés topographiques, acquisitions foncières.
– Tous les travaux directement liés à l’aménagement de l’itinéraire cyclable (voie verte, véloroute, piste ou bandes cyclables, chaucidous, jalonnement, stationnements vélos, aires d’arrêt, sécurisation des intersections, passerelle vélos…).
– Les investissements apportant une cohérence à un itinéraire cyclable sans participer directement à l’aménagement d’un site propre (réfection d’une bande de roulement, éclairage public, signalisation horizontale et verticale…).

Les modalités d’intervention :

  • L’aide est versée au taux maximum de 40 % du montant HT des dépenses
    subventionnables.
  • Le plafond des dépenses éligibles est de 170 000 € HT au km.
  • L’apport minimum du maître d’ouvrage : 20 % sauf si le porteur de projet est compétent
    et chef de file dans la mobilité durable auquel cas l’apport minimal est fixé à 30 %.

Obtenez toutes les informations en téléchargeant cette fiche :



Aide à l’aménagement des traverses d’agglomération sur routes départementales et route nationale

Mise à jour le 01/08/2022
J'aime

Aide à l’aménagement des traverses d’agglomération sur routes départementales et route nationale

Mise à jour le 01/08/2022
J'aime

Le Conseil départemental a choisi de proposer son soutien financier aux communes et EPCI, lors de projet d’aménagement urbain, en faveur de la sécurité routière.

Il confirme ainsi, au-delà de ses politiques sociales, son rôle essentiel en tant qu’acteur des solidarités de proximité.

Ce dispositif permet d’accompagner financièrement les communes et les EPCI dans leurs projets d’investissement en agglomération sur routes départementales ou nationale.
Le projet peut concerner :
– la réalisation d’aménagements destinés à améliorer la sécurité routière en favorisant une conduite apaisée ;
– la sécurisation et l’accessibilité des cheminements piétons et modes doux.

L’assiette minimale des dépenses éligibles est de 5 000 € HT.
Le taux de subvention du Département n’excédera pas 40 % du coût HT des dépenses éligibles, incluant la part de financement au titre du dispositif des amendes de police pour les projets éligibles à celui-ci.
Le montant HT maxi de travaux subventionnables est plafonné à 500 k€ par commune ou EPCI et par an.
La participation minimale du maître d’ouvrage est de 20 % du coût de l’opération.

Obtenez toutes les informations en téléchargeant cette fiche :

La politique départementale en faveur des espaces naturels sensibles

Mise à jour le 08/07/2022
J'aime

À l’issue d’un travail participatif, le Conseil départemental a élaboré son schéma départemental des espaces naturels : « pour une nature préservée et partagée en Somme ». Il exprime une vision ouverte de la préservation de la nature selon 3 axes fondateurs : « Préserver, valoriser, impliquer ».
Un bilan intermédiaire de ce Schéma a été réalisé afin de faire un point de parcours. Il récence l’ensemble des actions réalisées et des actions à venir par le Département et ses partenaires.

La stratégie foncière du Département

L’Assemblée départementale a voté fin 2021 en faveur du déploiement d’une nouvelle stratégie foncière de développement des espaces naturels sensibles (ENS) de la Somme sur la période 2021-2030.

Cette stratégie doit répondre à trois objectifs :

  • rééquilibrer le réseau de sites ENS sur l’ensemble du territoire samarien,
  • prendre en compte de nouveaux milieux naturels tels que les coteaux calcaires ou les sites géologiques remarquables,
  • et conforter les zones de préemption existantes, notamment autour des espaces naturels déjà préservés.

Elle a été élaborée en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels des Hauts-de-France, le Conservatoire de l’Espace littoral et des Rivages lacustres, le Conservatoire Botanique National de Bailleul ainsi que le Syndicat mixte Baie de Somme – Grand littoral picard.

Cet outil « zone de préemption ENS » est également mis à disposition des communes et EPCI du Département qui souhaitent préserver leurs milieux naturels, vecteurs d’attractivité et de développement territorial, et les ouvrir au grand public.

De la connaissance à la valorisation des espaces naturels sensibles

Lorsque le Département acquiert un espace naturel sensible, le premier travail consiste à réaliser un diagnostic précis afin d’optimiser la connaissance et le fonctionnement de ce milieu. Ainsi, des études et suivis scientifiques sont mis en place. Si besoin, une remise en état du site est réalisée (dépollution, nettoyage, élimination/gestion des espèces exotiques envahissantes…). En parallèle, un plan de gestion est réalisé. Il a pour but de préciser les actions à mener sur une période de 10 ans. Dans ce cadre, des secteurs sont définis :

  • Sur les parties les plus sensibles, des actions de préservations et/ ou de restauration écologique sont mis en œuvre.
  • Sur les parties les moins sensibles, des aménagements peuvent être mis en place pour permettre aux publics de profiter des lieux et découvrir les richesses naturelles, historiques, et paysagères

Enfin, dans la mesure du possible, les usages traditionnels (chasse, pêche, pâturage) sont maintenus.

Pour mettre en œuvre l’ensemble de ces actions, le Département travaille en partenariat avec de nombreux acteurs : Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France, Conservatoire botanique national de Bailleul, Fédérations de pêche et de chasse, …

L’ensemble de ces réalisations a pu voir le jour grâce aux partenaires : l’Agence de l’eau Artois-Picardie, la Région Haut-de-France, l’Europe et l’État.

Retour à la carte des espaces naturels sensibles de la Somme.



Logo conseil departemental de la Somme
Accueil du Département
43 rue de la république CS 32615
80026 Amiens cedex 1

Tél : 03 22 71 80 80
  • Picto Twitter
  • Picto Facebook
  • Picto Yourube
S'abonner à la newsletter
Logo conseil departemental de la Somme
Besoin d’informations,
de renseignements ?

Icône ACCEO