En 1 clic Votre profil Nous contacter
Remonter en haut de page

La conservation des antiquités et objets d’art

Mise à jour le 16/03/2020
J'aime

La Somme possède un patrimoine mobilier abondant et varié représentant environ 3000 œuvres classées au titre des monuments historiques et environ 3500 inscrites au titre des monuments historiques, réparties sur le territoire dans différents lieux publics ou privés : églises, mairies, hôpitaux, châteaux…
Ces œuvres protégées au titre des Monuments historiques en reconnaissance de leur valeur artistique et historique constituent un patrimoine local qu’il convient de conserver et de transmettre. Depuis la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat en 1905, les oeuvres conservées dans les édifices cultuels sont propriétés communales, au même titre que les édifices eux-mêmes.

Le patrimoine mobilier concerne :
• le patrimoine cultuel conservé dans les édifices religieux (tableaux, statues, mobilier, orfèvrerie, ornements liturgiques…) particulièrement vulnérable en raison de sa fonction d’usage, liée au culte, et des conditions difficiles de conservation auxquelles il est soumis dans les églises (humidité, insectes xylophages, vols…). Conservé aussi dans les châteaux (collections privées de statues, tableaux, meubles…)
• c’est aussi un patrimoine scientifique, technique et industriel : les locomotives de la Baie de Somme ou de Haute Somme, le baliseur de la Baie de Somme, le Somme II, une voiture Panhard et Levassor de 1891…
• ou encore un patrimoine campanaire (qui se rapporte aux cloches et carillons),
• enfin au patrimoine instrumental (les orgues).

Le Conseil départemental mène une politique de sauvegarde et de mise en valeur de ce patrimoine, à travers le travail mené par l’un de ses services : la Conservation des Antiquités et Objets d’Art.

Au quotidien, cette mission de préservation et d’entretien est remplie par la commune propriétaire.
Le Conservateur des antiquités et objets d’art (CAOA) assure le suivi des objets protégés au titre des Monuments Historiques, très exposés aux risques de dégradations et de vols. Cette mission de contrôle prend la forme d’un récolement sur le terrain qui doit être réalisé tous les 5 ans. Pour que le récolement soit valide, il doit être exhaustif et validé par le propriétaire et, dans le cas des églises, de l’affectataire (curé).
Par des visites régulières dans les communes, le CAOA prospecte le territoire et repère des objets méritant une protection au titre des Monuments Historiques, œuvres soumises ensuite à l’examen de la Commission régionale du patrimoine et de l’architecture (deux niveaux de protections juridiques liées à l’intérêt de l’objet : l’inscription ou le classement au titre des Monuments historiques). Le CAOA prépare et rapporte les dossiers de demandes de protection en CRPA 3ème, section.
En cas d’acte de vandalisme ou de vol, il constitue le dossier documentaire nécessaire à l’identification de l’objet remis aussitôt au service d’enquête de gendarmerie ou de police ainsi qu’au Centre Technique de la Gendarmerie Nationale et de l’Office Central de Lutte contre le trafic des Biens Culturels).

Le Conseil départemental consacre des moyens financiers pour la restauration, la sécurisation et la valorisation de ces œuvres :
* 20% de subvention du montant HT des travaux pour une œuvre classée au titre des Monuments historiques 
* 35% de subvention du montant HT des travaux pour une œuvre inscrite au titre des Monuments historiques

Pour tout projet de restauration d’une œuvre protégée au titre des Monuments historiques, le CAOA accompagne le propriétaire en rédigeant un cahier des charges destiné aux restaurateurs. Dans le cadre du contrôle scientifique et technique, il rend avec le Conservateur des Monuments historiques de la DRAC, un avis scientifique et technique sur les devis reçus. Durant la restauration, il suit les interventions par des rendez-vous en ateliers. La mission du conservateur des antiquités et objets d’art, dans son rôle de conseil et d’expertise, ainsi que l’aide financière apportée par le Conseil départemental pour la restauration du patrimoine protégé au titre des Monuments historiques, sont essentielles pour aider les propriétaires à mener à bien leurs projets.

Titre Rester Informer

S'abonner à la newsletter
Logo conseil departemental de la Somme
Accueil du Département
43 rue de la république
CS 32615
80026 Amiens cedex 1

Tél : 03 22 71 80 80
  • Picto Twitter
  • Picto Facebook
  • Picto Yourube
Logo conseil departemental de la Somme
Besoin d’informations,
de renseignements ? Icône enveloppe