Vous êtes ici

L'EPCC Somme Patrimoine

Le parc archéologique de Samara.
Berceau de l’archéologie reconnu par le préhistorien français Jacques Boucher de Perthes et par le pionnier de l’archéologie aérienne Roger Agache, le département de la Somme regroupe de nombreux sites d’intérêt archéologique, de l’époque préhistorique la plus ancienne jusqu’au Moyen-Age, en passant par les périodes gauloise et gallo-romaine.
Trois d'entre eux - le parc naturel et archéologique de Samara, le centre archéologique départemental de Ribemont-sur-Ancre et la citadelle de Doullens - sont désormais fédérés au sein de l'établissement public à caractère culturel (EPCC) Somme Patrimoine, créé en janvier 2017 par le Conseil départemental de la Somme, propriétaire de ces sites.


 

Histoire, archéologie et médiation

Somme Patrimoine est un outil de ressource et de médiation historique et archéologique dont l’ambition est de donner à voir et à vivre le passé.
Les valeurs communes qui animent chaque site de Somme Patrimoine sont :
> la recherche archéologique permanente,
> la préservation et la valorisation du patrimoine,
> la transmission des savoirs scientifiques actuels grâce à la médiation et l’animation.

Une médiation novatrice est mise en place pour permettre une meilleure sensibilisation du patrimoine par tous les publics.
L’équipe de médiateurs au service de Somme Patrimoine et ses nombreux outils placent l'humain au coeur d'une expérience partagée et privilégiée d'accès à notre passé commun.

Les sites de Somme Patrimoine sont conçus comme des lieux d’éducation ouverts à tous et des instruments de compréhension scientifique.

Le parc de Samara

Le parc de Samara s’est construit au pied d’un oppidum, camp fortifié occupé depuis la période néolithique jusqu’à la période gallo-romaine et classé monument historique en 1862. Le parc met en valeur les découvertes archéologiques faites dans le département de la Somme depuis le XIXème siècle par de grandes figures locales comme Jacques Boucher de Perthes ou plus récemment Roger Agache.
Sur ce site, une grande importance est accordée à la gestion écologique des espaces naturels. Les 100 hectares qui entourent le parc sont reconnus par divers labels : Natura 2000, ZNIEFF, RAMSAR… Ces sites naturels sont les témoins de l’occupation humaine de la Vallée de la Somme depuis le Mésolithique.
La médiation archéologique et l’archéologie vivante déployés à Samara, et qui mêlent nature et archéologie, offrent au parc une renommée éducative au-delà de nos frontières départementales. En effet, depuis son ouverture en 1988, le parc de Samara a accueilli plus d’un million d’élèves. Il est reconnu aujourd’hui comme le plus grand et le plus ancien parc archéologique d’Europe.

Le centre archéologique départemental de Ribemont-sur-Ancre

Le centre de conservation et d’étude de Ribemont-sur-Ancre a initialement été créé pour accueillir le mobilier du site archéologique de Ribemont-sur-Ancre à la renommée internationale. Fouillé pendant 30 ans, ce site livre une histoire unique sur les cultes et croyances de l’Antiquité.
Les professionnels de l’archéologie oeuvrant au quotidien sur le centre, accompagnés de médiateurs, mettent en valeur et transmettent cette histoire. Ils dévoilent leur mission : la gestion et la conservation du mobilier archéologique et la diffusion des connaissances scientifiques. Aujourd’hui, le centre est également gestionnaire des collections d’État, il accueille le mobilier archéologique issu des fouilles effectuées par l’INRAP sur tout le département de la Somme, notamment celui découvert lors des fouilles du Canal Seine Nord Europe.
 

 
 

La citadelle de Doullens

La citadelle de Doullens est la plus ancienne place fortifiée de France, construite avant même la naissance de Vauban. Elle fut utilisée cinq siècles durant, comme fortification puis comme prison.
Aujourd’hui, la médiation culturelle mise en place par l’équipe de Somme Patrimoine a pour objectif de faire partager au plus grand nombre l’histoire de la citadelle mais également de sensibiliser à la préservation et la conservation du patrimoine bâti. Il y a ici un enjeu de territoire qui vise à sauvegarder un site d’exception jusqu’alors peu mis en valeur.

Les activités pédagogiques pour les publics scolaires

Somme Patrimoine propose de nombreuses activités culturelles et éducatives à destination des publics scolaires (maternelle, primaire, collège, lycée) sur ces 3 sites.
Ces activités sont animées par une équipe de professionnels de la médiation culturelle et de l’archéologie dont la mission est de faire partager et vivre l’histoire de notre département.

Consultez le guide des activités pédagogiques 2017/2018 de Somme Patrimoine :