Vous êtes ici

Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2012-2016


Tous les 5 ans, le Conseil départemental redéfinit les grandes orientations de sa politique en direction des personnes âgées. Vie à domicile de qualité, accueil en établissements adapté, coordination des acteurs… voici les orientations prévues dans le schéma départemental en faveur des personnes âgées 2012-2016 adopté par l’Assemblée départementale le 28 juin 2012.

Chef de file des politiques de solidarités et de proximité, le Conseil départemental actualise tous les 5 ans, en concertation avec ses partenaires, les actions à mettre en œuvre pour répondre au mieux aux besoins des personnes âgées. Il se base pour cela sur un état des lieux de l’existant, une évaluation du précédent schéma et définit des orientations, intégrées dans le nouveau schéma départemental.

L’état des lieux

Comme les autres départements de France, la Somme, à dominante rurale, et dont le nombre de bénéficiaires de l’APA est en constante augmentation, doit faire face au vieillissement de sa population. En 2040, près d’un habitant sur trois serait âgé de plus de 60 ans.
Le Conseil départemental mène en faveur des personnes âgées une politique volontariste visant à la fois à accompagner le « bien vieillir à domicile », et, pour les personnes plus dépendantes, à développer une offre d’hébergement adaptée.

Parmi les constats positifs que dresse le schéma départemental :

  • une offre de services d’aide à domicile qui assure une bonne couverture du territoire samarien ;
  • en établissements d’accueil : un nombre de places en constante augmentation depuis 2005 et un taux d’équipement en lits médicalisés satisfaisant ;
  • l’efficacité du dispositif d’accompagnement de téléassistance et de sa plateforme de soutien psychologique ;
  • la progression du nombre de logements adaptés du parc social ;
  • l’accueil familial, une solution intermédiaire entre le domicile et l'établissement, adaptée au rythme de vie de la personne.

L’évaluation met également en évidence des marges de progression possibles pour continuer à assurer l’efficacité des politiques départementales en faveur des personnes âgées, qui concernent notamment la mutualisation et la professionnalisation des services d’aide à domicile, le développement de l’accueil temporaire et de l’accueil de jour, l’amélioration du taux d’encadrement en établissement, le développement des services de soins infirmiers à domicile, l’amélioration de l’offre de transport, accessible et adaptée aux besoins des personnes âgées.

Les orientations pour 2012 - 2016

Partant de ce constat, le schéma assigne un certain nombre d’objectifs pour les années à venir en faveur de nos personnes âgées :
- Développer l’ancrage territorial des services du Département, pour apporter une meilleure réponse de proximité, et amplifier la coordination des acteurs – à domicile, en établissements et dans le secteur sanitaire
- Construire les conditions d’un maintien à domicile de qualité, avec notamment la poursuite de la modernisation des services d’aide à domicile
- Adapter l’accueil en établissement sur les territoires en disposant d’une offre diversifiée et en optimisant notamment la prise en charge des personnes âgées dont le niveau de dépendance augmente et qui sont de plus en plus nombreuses à souffrir de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés ;
- Améliorer l’accessibilité aux actions et aux dispositifs mis en place en faveur des personnes âgées;
Des orientations qui impliquent de nombreuses actions parmi lesquelles : le soutien aux aidants, les aides pour l’aménagement du logement, l’accessibilité aux loisirs, à la culture pour rompre l’isolement des personnes âgées à domicile, l’accompagnement des personnes en situation de handicap vieillissantes, les actions de prévention de la perte d’autonomie, la lutte contre les maltraitances envers les personnes âgées vulnérables, une meilleure diffusion de l’information auprès des personnes âgées et de leurs familles…

La mise en œuvre de ce nouveau schéma sera régulièrement évaluée par le Conseil départemental et les institutions partenaires, les acteurs de terrain, les usagers au travers de leurs instances représentatives ; il intègrera ainsi les ajustements identifiés comme nécessaires à une prise en compte adaptée des besoins des personnes âgées.
 
 


 

 

 

Le schéma, fruit d'une large concertation

L’élaboration du schéma départemental en faveur des personnes âgées 2012-2016 a fait l’objet d’une large concertation avec l’ensemble des acteurs.
Les journaux de projet ont permis de suivre l’avancée des travaux, l’état des lieux de l’offre existante, ainsi que l’évaluation du précédent schéma ont été présentés en réunion publique le 5 janvier 2012.