Vous êtes ici

MONTDI'LOUP : UNE NOUVELLE CRECHE INTERCOMMUNALE

Jean-Michel Serres, conseiller régional - Pascal Delnef, conseiller départemental, maire de Roye - Laurent Somon, Président du Conseil départemental de la Somme - Isabelle Carpentier, maire de Montdidier - Bénédicte Thiebaut, présidente de la communauté de communes du grand Roye et maire de Roiglise - Rose-Marie Teixeira, agent auprès d'enfants
Cette crèche  qui fonctionne depuis le 4 septembre 2017, propose un minimum de 20 places et 10 places supplémentaires dans les années à venir. Elle répond aux besoins des familles en accueil collectif, car il n'existe actuellement aucun équipement de ce type sur le territoire, en dehors des nourrices à domicile. Montdi'Loup accueille de 7h30 à 18h30 les enfants de 2 mois et demi à 3 ans et de 2 mois et demi à 5 ans pour les enfants porteurs d'un handicap.

Des tarifs attractifs

La Communauté de communes du Grand Roye a choisi d'acquérir les anciens locaux de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie pour créer cette crèche et également un relais assistants maternels. Les locaux ont été réhabilités et agrandis. Le rez de chaussée comprend 2 salles d'activité, 3 salles de repos, 1 salle de psychomotricité, des bureaux...Le sous-sol est réservé au personnel. A l'extérieur sont aménagés des aires de jeux et de stationnement.
La collectivité a fait le choix d'un fonctionnement en régie, afin notamment de pouvoir garder la possibilité d'offrir des tarifs attractifs aux habitants du territoire.

Un investissement du Département pour l'éveil des enfants

Malgré les contraintes financières et réglementaires qui pèsent sur le Conseil départemental,  le Département a répondu présent pour cette nouvelle structure qui participe à l'éveil des enfants dans le cadre de leur future réussite éducative. Le Conseil départemental  soutient ce projet d'investissement public à hauteur de 295 000 €, soit 21% du montant global.
Entre 2017 et 2020, 40 millions d'euros seront affectés dans le cadre du soutien à l'investissement communal, ainsi que dans le cadre des "contrats de territoire" entre les intercommunalités et le Département.