Vous êtes ici

Signature du contrat de développement de l'amiénois

Signature du contrat de développement de l'amiénois le 16 mars 2017 entre le Gouvernement représenté par le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les élus locaux.

Retrouvez le discours prononcé le 16 mars 2017 par Laurent Somon, Président du Conseil départemental de la Somme, à l'occasion de la signature du contrat de développement de l'amiénois entre le Gouvernement représenté par le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les élus locaux :


 

" Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames, Messieurs les Ministres,
Monsieur le Préfet de Région, monsieur le préfet de Département,
Madame le Recteur,
Messieurs les Parlementaires,
Monsieur le Président du Conseil régional,
Monsieur le Président d’Amiens Métropole,
Madame le Maire,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Premier Ministre, moins de 3 mois après notre rencontre à l’Hôtel Matignon, nous sommes aujourd’hui réunis pour signer le contrat de développement de l’Amiénois préparé par Monsieur le Préfet de région Michel Lalande avec le concours du Préfet de Département, Philippe De Mester et tous les services de l’Etat dont je tiens à saluer le travail dans un esprit constructif.

Je dois vous dire toute la satisfaction qui est la mienne que le Conseil départemental de la Somme ait été associé à tout ce travail qui marque avant tout l’action de l’Etat pour la ville d’Amiens et sa métropole.

Le conseil départemental est naturellement soucieux de la situation de sa capitale, dont le potentiel de développement agit directement sur celui de toute la Somme et réciproquement.

Je salue à cet égard l’action déterminée de madame le Maire, chère Brigitte Fouré et du Président d’Amiens Métropole, cher Alain Gest. J’associe naturellement à mes propos l’ensemble des élus d’Amiens et de la métropole.

Le Conseil départemental de la Somme se tient naturellement aux côtés de sa capitale. Je ne citerai que deux exemples :
- Par le soutien aux investissements qui améliorent la vie des habitants ou augmentent l’attractivité d’Amiens et de sa périphérie. C’est un contrat de trois ans que nous allons signer cette année par lequel le Conseil départemental s’engage à apporter plus de 8 millions d’euros de subventions.
- Par notre volonté commune d’améliorer l’accès au centre hospitalier d’Amiens Sud. Nous allons réaliser un barreau direct depuis la rocade jusqu’à cet établissement qui est rappelons-le, le premier employeur dans la Somme. Ce ne sont pas moins de 9 millions d’euros que nous allons engager pour cette opération tant attendue de tous les habitants de la Somme et au-delà.

Vous le savez, monsieur le Premier ministre, la collectivité départementale, comme beaucoup d’autres en France, souffre budgétairement. Je ne m’étendrais pas ici sur les tenants et aboutissants de cette situation.
Néanmoins, et malgré cette situation, j’ai tenu à ce que le Conseil départemental réponde « présent » à votre appel, monsieur le Premier Ministre, pour participer au montage de ce contrat.

Sur les nombreux projets qui retiendront l’attention de toutes et tous, je citerai l’effort que nous réalisons pour que le projet de barreau Picardie - Roissy, devienne, demain réalité. Pour de très nombreux habitants de l’Amiénois, ce projet marque une nouvelle ouverture sur la France, l’Europe et le reste du monde.

Que nous disent les habitants et les décideurs économiques de nos territoires ?
- Nous voulons accéder aux TGV qui irriguent les grandes métropoles françaises. Avec ce projet, ils seront reliés à la gare d’interconnexion de Roissy en plus des liaisons depuis Amiens ;
- Nous voulons prendre l’avion à Roissy. Avec ce projet, ils arriveront au coeur du terminal des vols internationaux.
- Nous voulons travailler dans les entreprises du pôle économique de Roissy. Avec ce projet, la mobilité sera grandement facilitée.

Ainsi, notre capitale départementale disposera d’un grand réseau d’infrastructures ferroviaires et autoroutières de grande qualité. Ce sont ces infrastructures qui lui ont permis d’accueillir le géant Amazon.
Ce sont elles qui feront venir de nouvelles entreprises avec à la clé, nous le souhaitons tous ici, des centaines et des centaines d’emplois. Ce sont elles qui aideront au développement de l’ensemble du département de la Somme. Et nous savons pouvoir compter sur le dynamisme de Xavier Bertrand, président de notre nouvelle région des Hauts de France, pour « booster » la création d’emplois et oeuvrer avec tous les partenaires pour la réindustrialisation de la zone industrielle Nord d’Amiens et la lutte contre le chômage.

C’est la raison pour laquelle je suis heureux de vous annoncer que je proposerai au Conseil départemental d’apporter quelques 3 millions pour permettre d’engager les travaux du barreau Picardie Roissy. Plus qu’un chiffre, c’est tout un symbole.

A travers ces quelques mots et ces 3 exemples, je souhaitais affirmer la détermination qui est la mienne et celle des conseillers départementaux de favoriser le développement d’Amiens et de sa métropole dans le cadre bien compris de celui de tout le département de la Somme.

L’aide de l’Etat comme celle de la Région permettront d’aller plus vite, d’aller plus loin, au service de tous les habitants. Cette démonstration illustre combien : si seul on pense pouvoir aller plus vite et ensemble aller plus loin, véritablement ensemble on peut aller plus vite et plus loin.

Je vous remercie. "