Vous êtes ici

Mineurs étrangers non accompagnés : ça suffit ! Le Département n'en peut plus !

Communiqué de presse du Conseil départemental de la Somme - 20 novembre 2017

Mineurs étrangers non accompagnés : ça suffit ! Le Département n'en peut plus !

Le Département de la Somme assume la mise à l’abri et l’accompagnement des mineurs étrangers isolés en danger, mais la croissance de 250 % en moins de deux ans du nombre de prise en charge (70 en 2016, 110 au 1er janvier 2017 et 187 au 20 novembre 2017) pose des difficultés insurmontables que le Département seul ne peut assumer.

Sans compensation de l’État, alors que la politique migratoire est de sa compétence, ce sont donc aux seuls contribuables de la Somme d’assumer cette dépense qui dépasse les 5 millions d’euros.

Alerté par l’ensemble des Départements de France et certaines associations, relayé par les médias, le Gouvernement a annoncé le 20 octobre dernier au congrès des Départements de France  :

Une reprise par l’État de la prise en charge des mineurs non accompagnés pendant la phase d’évaluation et de mise à l’abri (et non par une compensation financière minime).
Une intégration du nouveau dispositif dans le futur projet de loi sur le droit d’asile
Il doit appliquer sans délai ces mesures pour soulager les collectivités locales.

Ce n’est qu’une réponse très partielle au problème des mineurs étrangers isolés qui, selon les élus départementaux, devraient être totalement pris en charge financièrement par l’État au regard de ses compétences légales. Se posent également les questions de la lutte contre les filières d’immigration et du fichier central de ces mineurs qui demandent l’asile dans notre pays.