Vous êtes ici

Intoxication au monoxyde de carbone, attention cet hiver !

Pendant la période de chauffe, la région Hauts-de-France passe en niveau de vigilance saisonnière pour les intoxications au monoxyde de carbone. En effet, tous les appareils à combustion peuvent causer une intoxication et donc l'asphyxie. Quelques actions s'imposent pour limiter les risques.

Chaudière à gaz ou au fioul, chauffe-eau à gaz, poêle à charbon ou à pellets, poêle à pétrole… peuvent causer une intoxication. Le monoxyde de carbone (CO) est émis dans les logements lors d'une mauvaise combustion (appareils défectueux, manque de ventilation, conduit mal raccordé…). Le CO a un effet toxique même à des concentrations très faibles, en exposition prolongée. Inodore et incolore, les premiers signes d'intoxication sont le seul moyen de détecter sa présence : maux de tête, vertiges, nausées, vomissements… La victime peut perdre connaissance en quelques minutes.

Pour éviter l'intoxication :

  • Faites ramoner mécaniquement tous les conduits de fumées par un professionnel qualifié
  • Faites vérifier vos installations de chauffage par un professionnel qualifié
  • Aérez régulièrement votre logement et ne bouchez jamais les grilles d’aération
  • N’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu

En cas d'accident :

  • Aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres
  • Arrêtez tous les appareils à combustion
  • Quittez les locaux
  • Appelez les secours (Sapeurs-pompiers : 18; SAMU : 15)
  • N'utilisez plus les appareils à combustion avant le passage d'un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l'intoxication et proposera les travaux à effectuer

Pour en savoir plus sur les risques d'intoxication et les prévenir, rendez-vous sur le site de l'Agence régionale de santé et de l'Association pour la prévention de la pollution atmosphérique.