Vous êtes ici

Disparition des moyens d’actions des Départements, désengagement de l’État : entre le 19 et le 24 septembre, les Départements disent STOP

Augmentation des charges et des dépenses obligatoires pour le compte de l’État (55 milliards d’euros financés par les Départements en 10 ans), diminution unilatérale et régulière des dotations par l’État, (‐32% en 4 ans)... les Départements subissent de plein fouet les conséquences de la politique d’un Gouvernement devenu sourd à leurs signaux d’alarme.
 

Pour le Département de la Somme : de 2012 à 2015
- Dépenses pour les allocations individuelles de solidarité (APA + PCH + RSA) : 673 millions d'euros
→ 65 % à la charge des seuls habitants de la Somme (437 millions)
→ 35 % à la charge de l’État (236 millions)
- Pertes nettes sur la dotation globale de fonctionnement : 35 millions d'euros

 


Porter atteinte aux moyens financiers de nos Départements, c’est porter atteinte au quotidien des 66 millions de Français, dont les 581 000 habitants de la Somme.
Demain, malgré tous les efforts engagés depuis 18 mois pour redresser les comptes, améliorer les actions prioritaires envers les habitants et aménager le territoire :
- Nous ne pourrons plus assurer l'aide à domicile pour le quotidien des seniors.
- Nous ne pourrons plus assurer la protection des enfants en danger.
- Nous ne pourrons plus assurer le paiement du RSA.
- Nous ne pourrons plus assurer la qualité ni de nos routes ni de nos collèges.
- Nous ne pourrons plus assurer l'arrivée du Très Haut Débit dans toutes les communes.
- Nous ne pourrons plus accompagner les communes et les associations dans leurs projets.

Les Départements sont un maillon indispensable pour fournir des prestations essentielles au quotidien de chacun et les mieux adaptées aux spécificités de nos territoires.

L’État ne peut pas continuer à se désengager, à abandonner les Départements face à leurs missions de service public ou à les considérer comme de simples payeurs des décisions nationales.

La majorité du Conseil départemental de la Somme s'engage pleinement dans cette semaine de mobilisation nationale en la relayant à travers son site internet www.somme.fr, via ses comptes Facebook et Twitter ou encore en adressant à l'ensemble des maires et des associations du département un courrier de sensibilisation.

C'est dans ce cadre que le Département de la Somme invite celles et ceux qui le souhaitent à se joindre à la semaine de mobilisation qu'il organise entre le 19 et le 24 septembre en allant sur son site www.somme.fr/mobilisons-nous

Réagissons et mobilisons‐nous pour que nos Départements restent efficaces, solidaires et innovants !