Vous êtes ici

La clinique Victor Pauchet et la clinique de l'Europe mobilisées pour Octobre rose

La clinique de l'Europe et la clinique Victor Pauchet s'engagent dans l’opération « octobre rose », campagne de communication annuelle pour la lutte contre le cancer du sein. Au programme sur les deux sites, trois jours de manifestations ouverts à tous les 5, 6 et 7 octobre 2016.

 

Le 5 octobre, la clinique Victor Pauchet ouvrira le bal des trois jours de manifestations en faveur de la lutte contre le cancer du sein par une marche ouverte à tous. Départ à 15 h depuis le site de la clinique pour une marche d'1h jusqu'au stade de la Licorne à Amiens ! « Cette marche est réalisée avec le concours de clubs sportifs amiénois, précise Catherine Bouquet, directrice des soins de la clinique Victor Pauchet. Cela permet de créer du lien entre les personnes présentes et de sensibiliser le public à l'activité physique adaptée. Il est en effet essentiel de rester actif et de prendre soin de soi lorsque l'on est malade. »

À l'issue de la marche, un goûter sera organisé ainsi qu'un lâcher de ballons. Cette marche sera également l'occasion d'annoncer le lancement le 8 novembre d'un programme d'éducation thérapeutique, intitulé «  Du parcours de soin vers le parcours de santé ». L'idée ? Proposer à toutes les personnes atteintes d'un cancer, qu'elles soient traitées dans le public ou dans le privé, une séance d'une journée par trimestre dédiée à la question des soins de support (prise en compte de la douleur, de la fatigue, conseils nutritionnels, activité physique adaptée, soins esthétiques…).

Le public sera également invité le 5 octobre à découvrir les stands d'informations sur divers sujets liés au cancer.

 

Tout savoir sur le cancer

 

Le 6 octobre, place sur le site de la clinique de l'Europe à une série de conférences sur des sujets variés tels la perte de goût pendant le traitement, les soins de support pendant et surtout après cancer, etc. «  Les soins de support après cancer sont encore peu répandus. Pourtant, une rééducation du patient et de ses proches, qui consiste simplement à continuer les soins de support commencés pendant le traitement, pourrait permettre de réduire jusqu'à 30 % les risques de rechute ! », indique Michel Gozy, cancérologue et président de l'Institut de cancérologie Amiens-Picardie (ICAP). Cette approche innovante sur l’après-cancer se verra matérialisée en fin d'année par l'ouverture d'une structure dédiée au sujet. Elle sera ouverte à tous les patients atteints d'un cancer qu'ils soient traités dans le public ou le privé.

 

Les conférences du 6 octobre auront lieu dans le hall d'accueil et dans la salle de conférence de la clinique de l'Europe. Elles seront retransmises en direct à la clinique Victor Pauchet. Cette journée, mais aussi celle du 7 octobre (jour de clôture), sera animée par un stand de crêpes roses, de soupes bio, des ateliers de réflexologie, d'activité physique adaptée, des stands de la ligue contre le cancer…, le tout comme le précise Michel Gozy : « dans une ambiance ludique, conviviale et empathique, mais avec une démarche scientifique. »

Sophie Desmaret
 

 

 

L'ICAP : fédérer pour mieux soigner

L'Institut de cancérologie Amiens-Picardie (ICAP) est une association loi 1901 qui existe depuis près de 4 ans. Son objectif ? Fédérer les professionnels de santé et les établissements réunis sur le pôle des cliniques privées d'Amiens. «  Cela nous permet de proposer une démarche cohérente et de qualité en plaçant le patient au cœur de son parcours de soins », précise Michel Gozy, président de l'ICAP. Cela prend des formes diverses et variées : dossier médical commun, réunions communes des comités de concertation pluridisciplinaires… toujours dans un but partagé d'offrir le meilleur parcours de soins aux patients.

 

En savoir + :

www.pauchet.com

www.clinique-de-leurope.com

www.polyclinique-picardie.fr