Vous êtes ici

Le Département en action pour le confort des usagers du canal

Le faucardage coupe mécaniquement les tiges de myrophylle à environ 1m50 sous l'eau.

En cette période estivale, les activités nautiques permettent aux plaisanciers et aux touristes de profiter des richesses de notre fleuve Somme. Cependant, pour le confort de tous, il est demandé de rester vigilant et de faire preuve de compréhension en raison des travaux en cours nécessaires pour lutter contre la myriophylle hétérophylle, plante envahissante qui perturbe les activités de loisirs sur la Somme.

Pour la sécurité et le confort des usagers, le Conseil départemental assure quotidiennement sur 116 km, de Saint-Valery-sur-Somme à Sormont près de Péronne, l’exploitation et la valorisation du canal de la Somme et de la Somme canalisée dont il est le propriétaire.

Si de nombreux travaux et nouveaux aménagements sont régulièrement réalisés pour satisfaire les plaisanciers (points d’amarrage, pontons, passerelles, bornes d’eau et d’électricité...), le Département doit aussi lutter depuis 2014 contre la myriophylle hétérophylle, plante envahissante qui prolifère dans le monde entier en eau douce stagnante ou avec faible courant et qui développe des tiges de 3 m de long poussant jusqu’à 30 à 40 cm hors de l’eau. Sa densité gène considérablement la pratique de la pêche, des sports nautiques et de la navigation et est également une menace pour la biodiversité et l’équilibre écologique.

Pour lutter contre cette invasion, plusieurs types d’interventions sont entreprises selon un plan d’actions établi chaque année :
    • le faucardage-ramassage qui consiste à couper mécaniquement des tiges à environ 1,50 m sous l’eau pour libérer la voie d’eau,
    • le hersage qui consiste à déraciner et arracher la plante à l’aide d’une herse fixée sur une pelle hydraulique manoeuvrable depuis un ponton flottant et qui gratte le fond fluvial,
    • l’arrachage manuel sur les talus de protection des canaux : les risbermes qui permet de limiter la reprise de la colonisation.

Ces actions, soutenues par le Fonds européen de développement régional (FEDER), nécessitent parfois de suspendre la navigation pour sécuriser les zones de travaux et éviter la dissémination des débris. Le Conseil départemental est conscient des désagréments engendrés pour les plaisanciers et les remercie de leur compréhension dans le but qu’ils puissent profiter pleinement des activités de loisirs sur la Somme.

Actuellement, du 1er juillet au 26 juillet 2019, des travaux d’arrachage et d’évacuation de cette plante sont réalisés sur les biefs de Méricourt-sur-Somme et Sailly-Laurette, du barrage d’Etinehem à la limite de la commune de Chipilly. Ces travaux ont nécessité la pose d’un système de filtration en travers de la voie d’eau interdisant la navigation. Néanmoins, des passages sont organisés par le poste central d’exploitation chaque jour à midi. Les zones d’attente sont situées à l’écluse de Froissy et au quai de Chipilly.
 

Cliquez ici pour voir en replay le reportage de France 3 Picardie (JT 12/13 du 24 juillet 2019 à partir de 3min25).

 


Retrouvez ci-dessous les avis à batellerie signalant les perturbations de circulation sur le canal :
 
 Vous pouvez également contacter la Direction du fleuve et des ports au 03 60 01 52 00.