Vous êtes ici

La transition énergétique : tous concernés

Un patrimoine et des services départementaux économes et responsables

Au niveau national :

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte permet à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant ses ressources d'approvisionnement. Les citoyens, les entreprises, les collectivités et les territoires ont les moyens d'agir en prenant des initiatives novatrices pour atteindre une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre de 1990 à  2050.

Au niveau départemental :

De son côté, le Département s'y engage et s'est fixé comme objectif une réduction de 20 % de la consommation d'énergie finale d'ici 2020 sur le patrimoine et les services et une division par 4 de ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, à travers la mise en place d'une «stratégie bas-carbone»

Pour cela, l'outil Bilan Carbone® «patrimoine et compétences» permet de réaliser un état des lieux précis, sur une année, en quantifiant les émissions de gaz à effet de serre, dont le Département a la responsabilité. Ainsi, les consommations d'énergie dans les bâtiments administratifs et les collèges, les consommations de carburants, les achats de matériaux pour les chantiers routiers, les consommations de papier…  sont  étudiés de près.

En 2014, 53 050 teq* CO2 ont été émises dans le cadre du fonctionnement du CD80 ; soit 8 % de moins qu'en 2010. (Mettre en pdf le poster synthétisant les résultats du bilan carbone 2014).  Cela représente :

- 16 735 020 litres de gasoil
- 23 165 950 ramettes de papier
- 209 683 790 km en voiture
- 5 230 tours du monde en voiture
- 86 930  aller-retour entre Paris et New York  (source : calculatrice ADEME-GEST-2016)

* : tonne équivalent