Vous êtes ici

Un air intérieur de qualité, une santé préservée

crédit photo : P. Sergeant-CD80
Les enfants passent une majorité de leur temps dans des espaces clos,  où l’air intérieur est souvent plus pollué qu'à l'extérieur. De nombreux produits les exposent à des substances irritantes, allergisantes voir cancérogènes (peintures, isolants, cloisons, revêtements de sols, vernis, colles, ameublements…). Par ailleurs, la réglementation thermique toujours plus exigeante en matière de performance énergétique induit une étanchéité à l’air de plus en plus forte et donc éventuellement une concentration de polluants accrue à l’intérieur des bâtiments pour lesquels la ventilation ne serait pas efficace.

Ce que dit la loi :

La surveillance de la qualité de l'air intérieur, inscrite dans le cadre de la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 est rendue obligatoire dans certains Établissements Recevant du Public. Cette obligation incombe au Département de la Somme pour les collèges, et par extension pour les Maisons départementales des Solidarités et de l'Insertion et établissements de l'enfance sous sa tutelle du département.

Un département pionnier :

Afin de répondre aux échéances réglementaires, 2018 pour les collèges et 2023 pour les autres bâtiments recevant du public, le Conseil départemental propose des outils de prévention :
 - Le guide de bonnes pratiques pour un air intérieur de qualité : il donne des conseils techniques et pratiques à destination des collèges et des grilles d'analyse permettant aux agents et personnels enseignants d'évaluer les conséquences de leurs pratiques sur la qualité de l'air intérieur. 
- Une plaquette synthétique « Bonnes pratiques pour un air intérieur de qualité dans les bâtiments départementaux de la Somme » : 


- Une exposition de 6 panneaux  expliquant concrètement les éco gestes à chaque étape de la journée d'un collégien.
- Une boite à outils dématérialisée : Déployée auprès des différentes cibles (personnels techniques et d'entretien, équipes pédagogiques, gestionnaires, collégiens,…), elle rassemble en un même endroit des outils techniques, pédagogiques et méthodologiques pour accompagner un véritable changement de pratiques et déployer des actions de sensibilisation.

L'air intérieur et vous :

A la maison aussi, dans les transports,… une bonne qualité de l'air intérieur dans l'ensemble des lieux clos permet de préserver sa santé. Quelques informations et conseils à retenir:

Les polluants à surveiller ?
- le formaldéhyde émis par certains matériaux de construction, le mobilier, certaines colles et produits d’entretien est irritant pour le nez et les voies respiratoires ;
- le benzène, issu de la combustion des carburants peut être cancérigène, s’il est présent en grande quantité, notamment au sein des habitations proches d’axes routiers ;
- le dioxyde de carbone (CO2) en forte concentration est le signe d’un  confinement. Il est source de maux de tête ou de vertiges et d’un manque de concentration en classe.

Des produits du quotidien peuvent également se révéler néfastes pour la santé :
- le tabagisme actif et passif
- les parfums d'intérieur
- les plantes vertes, sources d'allergènes.
- les insecticides  souvent utilisés contre les nuisibles dans les foyers, peuvent influer sur le développement du système nerveux des jeunes enfants.
- les produits d'entretien et de bricolage aux émanations nccives.

5 bons gestes à adopter :

  •  
    Aérer chaque pièce  5  minutes matin et soir, pas plus pour ne pas refroidir la température ambiante (plutôt côté jardin que côté rue).
  • Ne pas utiliser de bougies, de diffuseurs de parfum, d’encens ou encore d’aérosols pour lutter contre les mauvaises odeurs.
  • Nettoyer de préférence avec des produits détergents doux, une lingette microfibre et un peu d’eau chaude ; limiter le nombre de produits afin d'éviter les mélanges toxiques, respecter les dosages d’utilisation, les employer dans un  endroit aéré. Mieux encore : fabriquer soi-même ses produits ménagers.
  • Privilégier des matériaux, du mobilier ou des produits de décoration respectueux de la santé et de l’environnement, contenant peu ou pas de solvant, colle et vernis.
  • Ne pas obstruer et nettoyer régulièrement les bouches de ventilation et d'aération.

Pour plus d'informations :

La qualité de l’air intérieur : Atmo Hauts de France (organisme agréé de surveillance de la qualité de l'air) a mis en place diverses actions d’information et de sensibilisation à destination du grand public.