Vous êtes ici

L'assainissement et la gestion de l'eau dans la Somme

 

Jusqu’en 2012, et bien qu’aucune réglementation ne l’imposait, le Département a subventionné les travaux d’approvisionnement en eau potable et d'assainissement collectif.  Lors du vote du budget primitif 2013, le Conseil départemental a décidé de modifier sa stratégie d’accompagnement des collectivités dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement en définissant deux grandes orientations :
 

  • La première porte sur l’accompagnement financier des études et travaux réalisés par les divers maîtres d’ouvrages. Depuis 2013, le Conseil départemental recentre le soutien financier qu’il apporte aux collectivités au seul domaine de l’Assainissement Non Collectif (ANC). En effet, les installations défectueuses d’ANC sont bien souvent à l’origine de pollutions souterraines. Or, ce mode d’assainissement dans la Somme concerne 80 % des communes et environ 30 % de la population.

 

  • La seconde concerne l’aide aux collectivités maîtres d’ouvrages. Afin de répondre aux difficultés rencontrées par les collectivités et notamment pour les plus petites structures, dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement, le Conseil départemental a décidé, selon le même principe que le SATESE (Service d’Assistance Technique aux Exploitants de Station d’Epuration), de créer deux nouvelles assistances techniques : un SATEP dans le domaine de l’eau potable et un SATANC dans le domaine de l’assainissement non collectif.

 
Ces trois assistances techniques sont déléguées au Syndicat Mixte AMEVA depuis le 1er janvier 2014 dans le cadre d’une convention de délégation, pour une durée de 3 ans.
 

En savoir plus :