Vous êtes ici

La nouvelle carte cantonale de la Somme

La loi du 17 mai 2013 a modifié le mode de scrutin pour les élections départementales.
Les électeurs désignent désormais, pour les représenter au Département, un binôme d’élus homme-femme, appelés conseillers départementaux. Ceux-ci exercent leur mandat de 6 ans au sein du Conseil départemental (anciennement « Conseil général »).

La nouvelle carte cantonale

Découvrez ci-dessous la nouvelle carte cantonale de la Somme, en vigueur depuis mars 2015 ; cliquez sur les cantons ou zoomez pour voir de quel canton vous dépendez. Les points rouges sur la carte représentent les nouveaux chefs-lieux de canton.

 

 

Les objectifs de la nouvelle carte cantonale
  • Mieux prendre en compte les évolutions démographiques des territoires.
  • Poursuivre l’objectif, inscrit dans la Constitution, d’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux.
  • Consolider l’ancrage des intercommunalités dans la démocratie locale.

Réduire les écarts démographiques

 

Premier objectif de la réforme : rompre avec les écarts de représentation des anciens cantons et mieux respecter l’égalité démographique entre les nouveaux. Près des 3/5ème des cantons français n’ont pas connu de modification entre 1801 et 2015. Les populations cantonales ont pu devenir extrêmement disparates au sein d’un même département.

Dans la Somme, ces écarts allaient de 1 à 6 : le canton de Combles comptait moins de 4 400 habitants tandis que celui d’Amiens Sud-Est en comptait plus de 24 000. Désormais, l’Assemblée départementale est élue sur une base essentiellement démographique, plus respectueuse de l’égalité devant le suffrage, principe constitutionnel fondamental de la République française.

La nouvelle carte cantonale corrige donc les inégalités démographiques : l’écart entre le canton le plus peuplé, celui de Ham (29 300 habitants), et le canton le moins peuplé, celui d’Ailly-sur-Noye (20 499 habitants), ne va plus que de 1 à 1,43. Les 23 nouveaux cantons s’inscrivent tous dans une fourchette d’un écart maximal de 20 % par rapport à la moyenne départementale de 24 815 habitants.

Respecter la parité hommes - femmes

À l’aube du XXIème siècle, plusieurs textes ont été adoptés pour favoriser la place des femmes dans la vie politique. Depuis sa révision de 1999, la Constitution française affirme que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ». La loi du 6 juin 2000, quant à elle, module l’aide publique aux partis politiques selon leur respect de la parité pour la présentation des candidat(e)s aux élections. Cependant en France, et contrairement à de nombreux pays occidentaux, les femmes, qui représentent 51,6 % de la population, restent encore minoritaires parmi les élus.

La réforme garantit la parité au sein des conseils départementaux en imposant les candidatures en binômes. Dans chacun des 23 cantons de la Somme, les Samariens élisent ainsi deux candidats de sexe différent se présentant ensemble sur un même bulletin de vote.

Intégrer le maillage des intercommunalités

L’organisation du territoire en établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre est aujourd’hui essentielle dans la vie publique locale. Ces regroupements de communes - 1 Communauté d’agglomération et 29 Communautés de communes dans la Somme - élaborent des projets communs de développement et se sont révélés des acteurs majeurs dans de nombreux domaines (aménagement et urbanisme, logement, assainissement…) touchant la vie quotidienne des Samariens. C’est pourquoi le nouveau découpage des cantons s’inspire des contours des intercommunalités, et ancre davantage la carte intercommunale dans la carte cantonale.
Ainsi, plus de la moitié des cantons intègrent désormais la totalité d’un ou plusieurs EPCI. Il s’agit des cantons de : Abbeville 1, Ailly-sur-Noye, Ailly-sur-Somme, Albert, Doullens, Flixecourt, Gamaches, Ham, Moreuil, Péronne, Roye et Rue.

 Pour en savoir + : Feuilletez ci-dessous le dossier du numéro de mars 2014 de Vivre en Somme
 
 

Publications