Vous êtes ici

Le meilleur jardinier partage ses secrets

Mickaël Poiret a reçu le prix régional du meilleur jardinier en 2015. Il travaille à Mons-Boubert, près de Saint-Valery-sur-Somme, un village en lice pour obtenir sa 4e fleur cette année.

Grâce à ses aménagements fleuris, la commune de 550 habitants attire les touristes et les commerces. Un jardin pédagogique explique la démarche environnementale du village. Trois toilettes sèches ont été installées et un poulailler récolte les déchets de cantine. 4 secteurs ont été définis pour l'entretien des espaces verts : les zones soignées, impeccables, rustiques et naturelles.
Le jardinier Mickaël Poiret, véritable passionné, partage ses astuces pour un beau jardin respectueux de la nature.
Jardin pédagogique © Mikaël Poiriet
 
La taille des arbustes

En mars, les bulbes de printemps apportent les premières couleurs et les arbustes fleurissent. Il faut donc à cette période tailler ceux qui se réveillent l'été. « Les arbres à fleurs doivent être taillés de façon à ce qu'ils produisent toujours des fleurs. Les formes géométriques ne sont donc pas adaptées. C'est très important, car c'est justement un reproche des jurys de concours. Il faut donner un équilibre à l'arbuste tout en lui laissant un aspect naturel », explique Mickaël Poiret.

Il faut d'abord couper les bois morts, les malades et ceux qui se croisent, ensuite les bois les plus anciens, ceux qui sont plus foncés en général. Il s'agit de permettre à la lumière d'entrer dans l'arbuste. « Quand une volée d'oiseaux peut passer à travers, c'est que c'est bon ! », plaisante le jardinier.

Des fleurs pour les insectes

Il est important de ne pas oublier de faire venir les insectes dans son jardin. De petites prairies fleuries sont ainsi aménagées à Mons-Boubert pour favoriser la présence des abeilles. C'est joli, sans entretien et cela limite les grands espaces d'herbes à tondre.
Les plantes vivaces sont faciles à faire pousser et à entretenir également. « L'echinacea ressemble à une marguerite dans les tons mauve, plus on la taille, plus elle fleurit ! Les delphiniums sont aussi très beaux. Ils poussent jusqu'à 90 cm de hauteur et sont de couleurs variées. J'aime beaucoup aussi les asters blancs qui ont des époques de floraisons et des tailles différentes », conseille Mickaël Poiret.
À vos plantations !
 
Consultez le magazine Vivre en Somme n°99 (mars-avril 2016) pour en savoir plus sur les villages fleuris de la Somme.