Vous êtes ici

Picquigny, haut lieu de l’histoire médiévale

Crédits photo : Somme Tourisme-AB


Le château fort de Picquigny date de 613. Place forte qui défendait le cours de la Somme et Amiens, le château régulait la circulation des marchandises et des hommes par un péage. Au Moyen-âge, la seigneurie de Picquigny devint même l’une des plus importantes du royaume par son étendue et le nombre de ses vassaux. En 1470, le château fort fut incendié par Charles le Téméraire, puis reconstruit et modifié à la Renaissance, son architecture témoignant ainsi de plusieurs époques.

Charles VIII, Henri IV, Madame de Sévigné et Richelieu y séjournèrent.  Fait marquant de l’histoire du département, c’est non loin de cet édifice, sur une île du fleuve Somme, que fut signé à Picquigny le traité de paix mettant fin à la guerre de cent ans le 29 août 1475.

Depuis 2013, le château fait l’objet de travaux de restauration grâce à l’association Art de créer, qui propose des visites des vestiges, sur réservation.
 

Pour les visites du château, réservation en ligne sur chateaudepicquigny.puzl.com