Vous êtes ici

Lamotte-Warfusée : une flèche en béton

Crédits photo : PhS


Bel exemple du renouveau architectural de l’entre-deux-guerres, l’église de Lamotte-Warfusée est reconnaissable à son clocher en béton, qui a justifié son classement au titre des Monuments historiques en 2005.
Le morceau de bravoure de l’édifice réside dans la magnifique flèche ajourée, véritable dentelle de béton, qui culmine à 54 mètres de hauteur ! L’architecte parisien Godefroy Teisseire fit preuve d’une grande audace, lorsqu’il choisit d’utiliser largement la technique du béton armé pour réaliser le lieu de culte. Terminée en 1931, l’église respecte la tradition picarde avec ses parois recouvertes de briques et ses pignons à redents. Restaurée dans les années 50 - des éléments du clocher avaient éclaté au fil des ans et des chocs thermiques - elle a bénéficié d’une nouvelle cure de jeunesse en 2013. Sous la conduite de Vincent Brunelle, architecte en chef des Monuments historiques et avec la collaboration de la DRAC, dans le cadre de ses missions de contrôle scientifique et technique, son clocher et sa flèche ont été remplacés à l’identique.

Visite sur rendez-vous, auprès de la mairie, au 03 22 42 31 50, le lundi de 14h à 19h, le mercredi de 9h à 12 h et de 14h à 17h et le jeudi de 9h à 12h et de 14h à 19h.