Vous êtes ici

La glacière de Moreuil, témoin de l’ancien château

Vestige du château de Moreuil, découvrez l’ancienne glacière et sa cuve de 8m de profondeur.

Crédits photo : Com des images Teddy Hénin


Le château de Moreuil remontait à une époque très lointaine puisqu’il y est fait mention pour la première fois vers l’an 800. Il fut plusieurs fois attaqué et reconstruit, avant d’être anéanti par les bombardements de la Grande Guerre. Quelques vestiges du château subsistent encore aujourd’hui : deux tours ainsi que la « glacière ». Cette cavité en briques de 8m de profondeur accueillait d’imposants blocs de glace. La glace était utilisée pour rafraîchir, conserver ou soigner, mais également pour la confection de sorbets. Le grand volume de stockage permettait de minimiser la déperdition de glace. Dans la même optique, le dispositif d’évacuation de l’eau, ainsi que la présence d’une végétation dense recouvrant l’édifice, avaient été imaginés pour améliorer l’isolation du lieu. En Picardie, grâce aux hivers rigoureux, la glace n’était généralement pas importée. La glacière de Moreuil était ainsi approvisionnée en hiver à partir d’un champ attenant, volontairement inondé par la Luce grâce à un système d’écluse. Une fois le champ gelé, les blocs de glace étaient découpés et apportés à la glacière. Cet usage, apparu au XVIIème siècle, s’estompa avec la Première Guerre mondiale, par manque de main d’œuvre.

Glacière de Moreuil, dans le parc des sports. Visite sur rendez-vous au 03 22 35 37 71.