Vous êtes ici

L'art au prieuré

Découverte d'un prieuré du Moyen-Âge, devenu espace artistique contemporain en plein air…

Au XIIe siècle, avant de partir en croisade, le seigneur Aléaume d'Amiens décide de construire un monastère au lieu-dit de Moreaucourt, entre L'Etoile et Flixecourt. L'objectif de ce seigneur turbulent est alors de se repentir. Le monastère, fondé en 1146, est rapidement rattaché à la prestigieuse abbaye royale de Fontevraud, protégée par Richard Coeur de Lion.

Jusqu'en 1636, le prieuré sera occupé par une communauté religieuse mixte de moniales et de moines, dirigée par une prieure. La guerre franco-espagnole va néanmoins pousser les religieuses à abandonner le prieuré de Moreaucourt et à se fixer définitivement à Amiens alors ville fortifiée.

 

Le réveil du prieuré endormi

Dès lors, le prieuré de Moreaucourt tombe en ruines. Il suscite néanmoins l'intérêt des artistes romantiques et des érudits dès le milieu du XIXe siècle. Il faut attendre 1967 pour que les ruines soient entièrement redécouvertes par Gérard Cahon, qui entreprend alors avec ses équipes 25 campagnes de fouilles archéologiques de 1968 à 1991. Des milliers d'objets et l'ensemble des bâtiments monastiques sont alors mis à jour.

 

Propriété de la Communauté de communes du val de Nièvre et Environs depuis 2001, le site connaît aujourd'hui une nouvelle vie, loin de son environnement religieux d'origine.
Ici, le passé et le futur cohabitent de manière harmonieuse. Aménagé en jardin archéologique en partenariat avec un chantier d'insertion, le prieuré acceuille en effet chaque été de surprenantes installations d'art contemporain.

À découvrir gratuitement chaque dimanche à partir du 3 juillet !

Sophie Desmaret
 

Visites libres et gratuites tous les dimanches du 3 juillet au 2 octobre 2016 de 14 à 18h
Visites de groupe sur rendez-vous
03 22 39 12 92

 

A lire également : l'article dans le magazine Vivre en Somme n°101 (été 2016).