Vous êtes ici

Un festival Amator pour les amoureux du théâtre

Jusqu’au 8 novembre, les rencontres de théâtre non-professionnel Amator proposent une riche programmation de spectacles gratuits dans plusieurs lieux culturels de la Métropole amiénoise.

Amator, « celui qui aime » en latin, est un nouveau temps fort de rencontres de théâtre non-professionnel, ouvert aux compagnies amateurs, aux compagnies dites « émergentes » et aux ateliers de pratique de tout le département de la Somme. La Maison du Théâtre d’Amiens, en partenariat avec de nombreuses structures culturelles amiénoises et le Conseil général, a programmé en entrée libre, du 8 octobre au 8 novembre, les spectacles de ces compagnies pour valoriser leur travail dans des conditions d’accueil professionnelles. « La Maison du Théâtre a toujours accueilli les compagnies non-professionnelles, souligne Jean-Louis Estany, directeur de la Maison du Théâtre. C’est une maison de toutes les formes de théâtre puisqu’il est un art social par nature. Le nombre de personnes qui le pratique est impressionnant. » Ces rencontres marquent également la volonté de mettre en place une action commune avec l’ensemble des centres culturels d’Amiens Métropole. À terme, Amator pourrait se développer dans tout le département.

Rencontres théâtrales

Maison du Théâtre, Centre Culturel Jacques Tati, Centre Culturel Léo Lagrange, Safran, Ciné Saint Leu, Briqueterie, Centre Social et Culturel d’Etouvie, Espace culturel Picasso de Longueau et Espace culturel Antoine de Saint-Exupéry de Glisy, chaque structure a choisi sa programmation en fonction de ses sensibilités.
Les compagnies viennent de toute la Somme, comme, par exemple, la Cie Le Poulailler, de Poulainville, qui présentera le 5 novembre au Safran " Le petit ordinaire" et "la Cie les gOsses" de Vignacourt qui clôturera Amator, le 8 novembre à la Maison du théâtre, avec "C’était mieux avant".
Ce temps fort veut aussi susciter la rencontre entre compagnies amateurs.
Une « master class » gratuite, samedi 1er et dimanche 2 novembre, sera l’occasion d’échanger avec Denis Guénoun, professeur à la Sorbonne et homme de théâtre reconnu, autour de la pratique du jeu et la direction d’acteur. « Le 8 novembre, pour la clôture d’Amator, nous mettons également en place un temps d’échanges avec tous les participants. Ce sera le moment de dresser un premier bilan de cette année zéro, d’envisager tous ensemble sa continuité», conclut Jean-Louis Estany.