Vous êtes ici

Restauration scolaire : les circuits courts à l'honneur

En charge de la restauration dans les collèges, le Conseil départemental promeut une restauration de qualité, accessible à tous et des repas équilibrés qui ont du goût. Avec comme objectif également et de favoriser l'approvisionnement en circuits courts en recourant aux produits locaux.

Une restauration scolaire "locavore"...

Aujourd’hui, la grande majorité des collèges de la Somme se sont engagés dans la démarche d'approvisionnement en circuits courts. Les commandes en circuit court représentent déjà 12% du total des commandes, un chiffre en constante augmentation.

Au menu dans les cantines de ces collèges : des fruits et des légumes frais, des œufs « bio », de la viande fermière, des pommes de terre avec la peau, du fromage à la coupe. De bons produits pour redonner l’envie aux chefs de cuisine de revenir aux préparations maison : crème dessert, poulet rôti, fraisier…
Cette nouvelle cuisine au collège est l’occasion de modifier peu à peu les habitudes alimentaires des élèves souvent enclins à préferer une cuisine rapide et souvent très calorique.

Pour aider à la rencontre entre l’offre locale de produits et les consommateurs potentiels, le Conseil départemental a financé la création du site www.somme-produitslocaux.fr qui met en contact en temps réel producteurs et consommateurs de proximité. Tous les collèges ont accès à cette plateforme pour y effectuer leurs commandes près de chez eux en quelques clics.

... une restauration accessible

Pour que ces repas soient accessibles à tous les élèves, le Conseil départemental a fixé le prix du déjeuner à 3,10 € dans tous les établissements et à 2,70 € pour les élèves bénéficiaires de l’allocation départementale de scolarité.

Immersion dans la restauration des collèges avec la cuisine centrale du collège César Franck à Amiens. Inaugurée en septembre 2017, elle dessert 6 collèges amiénois et assure 1 000 repas par jour.
 

 
Téléchargez le discours d'inauguration de la cuisine centrale prononcé par le Président du Conseil départemental, Laurent Somon :