Vous êtes ici

Les actions de l'administration départementale

Le Conseil départemental s’engage, depuis plusieurs années, à devenir une collectivité exemplaire notamment par le biais de son Agenda 21. De nombreux leviers pour progresser en faveur du développement durable sont actionnés au sein de la collectivité. Ils portent concrètement sur la gestion des ressources humaines, l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, la formation ou à la sensibilisation des agents aux enjeux et problématiques du développement durable.
Les efforts portent également sur la commande publique afin de favoriser des achats plus responsables, ils portent aussi sur la gestion du patrimoine et des finances publiques pour minimiser les nuisances, maîtriser les dépenses. La mise en œuvre de cette démarche d’éco-responsabilité s’inscrit pour partie dans le Plan d’Administration Exemplaire (P.A.E) portant sur les problématiques internes comme la gestion des déchets, les économies d’énergie, les économies d’eau et la consommation de papier et le Plan de Déplacement Inter-Administration (P.D.I.A) destiné à sensibiliser les agents au changement de comportements en matière de déplacements.

Le Plan de déplacement inter-administration

Le plan de déplacements inter-administration, lancé en 2010, est une démarche visant à optimiser les déplacements domicile-travail et professionnels des agents afin de favoriser le recours à des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle. Véritable démarche de conduite de changements qui va au-delà de la problématique des déplacements, le plan de déplacements inter-administration va générer des modifications au niveau de l’organisation du travail, du management et des relations sociales.
La mise en œuvre d’un Plan de déplacement s’inscrit comme une démarche « gagnant-gagnant » apportant de nombreux bénéfices pour l’administration et pour le salarié.
Suite à un diagnostic des pratiques des agents en matière de mobilité et de l’accessibilité aux différents sites de la collectivité, des objectifs de report modal ont été fixés : multiplier par 2 le nombre d'usagers du vélo, des transports en commun et du covoiturage. Pour y parvenir, un programme de 26 actions a été adopté.

Quelques exemples d'actions :
 
En vue de sensibiliser les agents à la problématique transport, chaque année un Challenge mobilité est organisé. Il vise d’une part à initier le changement de pratiques en termes de mobilité, en proposant aux agents de tester sur 3 jours des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle, et d’autre part à valoriser les bonnes habitudes.

Depuis septembre 2013, une expérimentation du télétravail est en cours. Cette initiative permet aux agents de télétravailler soit depuis leur domicile, soit depuis un site du Conseil départemental plus proche de leur domicile.

Une flotte de 12 vélos de services a également été mise en place. Les agents peuvent utiliser ces vélos pour leurs déplacements professionnels et pour leurs déplacements personnels pendant la pause méridienne.

Au titre des déplacements professionnels, une formation éco-conduite a été dispensée auprès de 70 agents.
 

Le Plan d'administration exemplaire

Le PAE a pour objectif de repenser les modes de fonctionnement en interne dans une perspective d’économie d’énergie, d’eau et de l’ensemble des consommables. Ce projet permet également à chaque agent de s’impliquer à son poste de travail, au niveau de son service ou sur l’ensemble du site de travail dans un projet global.

Ainsi 4 groupes se sont constitués afin de travailler sur les 4 thématiques, les déchets, l’énergie, l’eau et le papier.
Une 1ère phase de diagnostic a permis de collecter les données (consommations du site, installations, matériels…) et d’identifier les points forts et les points faibles et ainsi formuler des propositions d’amélioration.

Ce travail a servi de base à l’élaboration du plan d’actions destiné à corriger les points faibles constatés dans le diagnostic et identifier les orientations et pistes de travail.

Parmi les actions du P.A.E, il est possible de citer :

  • L’affichage des consommations énergétiques sur les sites grâce aux étiquettes Display. Cet affichage permet une transparence des consommations d’énergie et d’eau du Conseil départemental et d’informer agents et usagers sur les consommations réelles des bâtiments.
  • Le remplacement des bonbonnes d’eau sur l’ensemble des sites par un raccordement au réseau d’eau potable.
  • L’expérimentation de séchoirs à air froid dans les sanitaires en remplacement des essuie-mains papier dont la consommation génère plus de 10 tonnes de déchets par an
  • Le paramétrage de l’ensemble des imprimantes multifonctions en recto/verso et noir & blanc en vue d’économiser le papier et de réduire les coûts liés à l’impression couleur